Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Arts-Chapiteau]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106011
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1109949
"ATIIEDRALE 
372 
de la coupole nervee que de la voütc en arcs d'ogive (voy. ÜONSTRIICTION). 
Dans la cathedrale de Poitiers viennent se reunii" ct skiteindre les an- 
ciennes dispositions de plan et de coupe des eglises romanes du Poitou, 
il trois nefs egales de hauteur, ct les traditions de la construction des 
coupoles byzantines. 
A partir du milieu du X1110 sibcle, l'architecture ogivale francaisc 
s'impose dans toutes les provinces reunies a la couronne, et meme dans 
(pielques-uiles de celles qui ne sont encore que vassales. Excepte en 
Provencc et dans quelques dioccses du Midi, les styles provinciaux s'ef- 
facent, et les efforts des tiveques tendent a elever des cathctlralcs dans le 
style de celles qui faisaient l'orgueil des villes du Nord. 
C'est de 1260 ä 1275 que nous voyons trois villes importantes du Midi 
jeter bas leurs cathedrales romanes polir elever des editices dont 1a (liPOC- 
Lion fut (fividemment conliee a un memc architecte du Nord zülermont en 
ftuvergne, Limoges et Narbonne. Ces trois dioceses commencent leurs 
cathedrales, la pPOTDlÜPG en 4268 et la derniere en 1272, sur des plans 
tellement identiques, qu'il est difficile de. ne pas voir, dans ces trois 
monuments, 1a main d'un meme maitre. Peut-etrc, cependant, la eathe- 
dralc de Narbonne, tout en appartenant a la meme ecole que les deux 
autres, fut-elle clevee par un autre architecte; mais, (piant aux catho- 
drales de Glermont et de Limoges, non-seulement ce sont les memes 
lulans, mais les memes profils, les memcs details d'ornementation. le 
memc systemc de construction. 
Nous representons ici (fig. 11.6) le plan de la catthedrale de. Glermont, 
la premiere en date  
La construction de la cathedrale de Clermont fut commence-e par le 
chfeur. Uancienne. tiglise romane avait etc laissee debout, son abside ne 
venant guere que jusqifii Pentree du choeur nouveau "3. Le sanctuaire 
aclieve vers la lin du xnf siecle, Feglise romane fut demolie, sanfla 
facade occidentale, etl'on Cülliillllil lünuvfifc pendant les premieresaiinees 
du XIVÜ sieclc. Quatre travces de la nef furent completecs. Le travail, alors 
suspendu, ne fut plus repris, et l'on voit encore les restes de la faeade du 
x16 siecle 3. La partie orientale de laccathedrale de (ilermont, entierement 
batic de lave de Volvic, est admirablement construite, bien que l'on 
s'apercoive de Yextremc cconomie imposee au maitre de lüruvre : absence 
(Parcature dans les soubassements des chapelles, sculpture rare, pas de 
formerets aux voütes. Ce qui est surtout remarquable, a Clermont comme 
a Limoges et a Narbonne, c'est la concession faite cvidemment aux tradi- 
 l Comme tous les autres plans, celui-ci est a": Yächclle de 0'",001 pour miatre. 
"l En faisant quelques fouilles, M. Mallay, architecte, a relrouvd ewaclclnent le plan de 
la cathädrale du x0 au x10 siäcle, dont les (lisposilions se rapportaient Il celles de toutes 
les ägliscs romanes (läluvergnc. 
3 Deux tours qui subsistaienl encore sur cette falqaxlv, mais qui avaient dtd (IÜIUIÜIPÜUS 
(lopnis longtemps, ont du": C-tro (lämolies pan-c qnkfllvs mmmgaicnl alo skicronlor.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.