Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Arts-Chapiteau]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106011
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1109747
CATHEDRALE 
352 
cotes et chapelle Lmiqtie dans l'axe ; la crypte de cette eglise, encore exis- 
tante aujourd'hui, est, a cc point de vue, du plus grand interet. Nous 
en donnons ici (fig. 32) le plan', depouille des contre-forts exterieurs 
ajoutes au xmc siecle. En comparant ce plan 
32 de crypte avec le plan du choeur et du chevet 
de la cathedrale de Langres, et surtout avec 
  celui de la cathedrale de Sens, il est facile 
 de reconnaitre le degre de parente intime 
 qui lie ces trois edifices, construits a des 
iiiixfh Vil 1x epoques fort (litferentes; et l'on peut con- 
V   clure, nous le croyons, de cet examen, que 
d,  - les dioceses d Autun, de Langres, d A uxerre 
1x4,  W et de Sens, possedaient, depuis le x16 siecle, 
 m!" certaines dispositions de plan qui leur etaient. 
 N particulieres, et qui furent adoptees dans 
  la partie orientale de la cathetlrale de Gan- 
terburv. 
Nous retrouvons encore les traces de tzette ecole, au xnfsiecle, a Auxerre 
meme. En 1215, Feveque Guillaume de Seignelay commenca 1a construc- 
tion de toute la partie orientale de la cathedrale d'Auxerre ; l'ancienne 
crypte fut conservee, et c'est sur son perimetre, augmente seulement de 
la saillie de qtlciqtlüä contre-forts, que s'eleva la nouvelle abside. Sur la 
petite chapelle absidale de la crypte, on batit une seule chapelle carree 
dans l'axe, en renforcant par des piliers, a Yexterieur, le petit hemicgfcle 
du x16 siecle (fig. 32). 
Certes, a cette epoqtic, si l'on nütvaitpzts regarde cette forme de plan 
comme consacrer: par l'usage, meme en conservant la crypte, on aurait 
pu, comme a Chartres, s'etendre au dehors de son perimetre, soit pour 
clever un second bas cote, soit pour ouvrir un plus grand nombre de 
chapelles absidales. Le plan du w sieele fut conserve, ct le chceur de la 
cathedrale auxerroise du X111" sieele respecta la forme traditionnelle. 
Cependant la GOHSiPUCtlOH du chmur de Saint-lilticnne d'Auxerre fut 
assez longue a terminer. 
Guillaume de SOigHCitty, en prenant possession du siege episcopal de 
Paris, en 1220, laissa des sommes assez importantes pour continuer 
l'oeuvre ; son successctir, Hcnri de Villeneuve, qui mourut en 12311, parait 
avoir acheve l'entreprise : c'est l'opinion de Fabbe Lebeuff, opinion qui 
se trouve (l'accord avec le style de cette partie de la cathedrale. Quant 
au transsept et a la nef de Feglise Saint-Etiennc d'Auxerre, commences 
vers la iin du xme siecle, on ne les acheva que pendant les XIYÜ et xv" sie- 
1 A Fdchcllc de 0"',001 pour mätrc. 
2 Illäm. concernant Hulvt. civ. et dcclds. ddumerre, pur Fnbbd Lcbcuf, t. I, p. 1109 et 
suiv., 18118.  Pour les dispositions intd-rieures de Fddificc du xuic sibclc, voyez au 
mot CONSTRUCTXON- Ces dispositions appartiennent franchement Il lT-colc bourguignonne.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.