Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Arts-Chapiteau]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106011
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106444
AUTEL 
des parties qui le composaient rappelait les saintes Ecritures, ou les 
grands faits de la primitive Eglise. Toujours simple de forme, que sa 
matiere fut precieuse ou commune, il etait entoure de tout ce qui (levait 
le faire paraitre saint aux yeux des Iirlelcs, sans que ces accessoires lui 
otassent ce caractere de simplicite et de puretc que le faux gout des 
derniers sieeles lui ont cnleve. 
Nous allons essayer, soit a l'aide des textes, soit a l'aide des monu- 
ments, de donner une idee complote des autels de nos eglises du moyen 
agc. Mais d'abord il est necessaire (Yetahlir une distinction entre les 
differents autels. Dans les eglises cathedrales, le maitre autel non-seule- 
ment etait simple de forme, mais souvent meme il etait depourvu de 
retable, entoure seulement d'une cloture avec voiles et courtines, et sur- 
monte au dossier d'une colonne avec crosse a laquelle etait suspendue 
la sainte eucharistie. Sur les cotes etaient etablies des armoires dans 
lesquelles etaient renfermees les reliques; quelquefois, au lieu de la 
suspension, sur l'autel, etait pose un iriehe tabernacle, ainsi que nous 
l'apprend Guillaume Durand, destine Z1 contenir les hosties consaerees 
et non consacrees. Toutefois il est a presumer que ces tabernacles, 
ou coffres, n'ctaient pas lixes a l'autel d'une maniere permanente. Sur 
l'autel Ineme se dressaient seulement la croix et deux llambeaux. Jus- 
qu'au XIIIe sieele, les troncs des eveques et les stalles des chanoines 
reguliers etaient disposes generalemeixt, dans les eathedrales, au chevet; 
1G 11-0119 episcopal occupait le centre. Cette disposition, encore conservee 
 dans quelques basiliques romaines, entre 
" 4-  autres a Saint-Jean de Latran, a Saint- 
E:  J  5;; Lanrent hors des murs (fig, LU), a Saint: 
  Clement (fig. 5 2), etc, et qui appartenait a 
  5 ?A__ä5 4""  
f   ' L   
 l: il   
IÄJ O O 
la primitive Eglise, devait näcessairoment empücher Fütablissement des 
contre-aulels ou des retables, car ceux-ci eussent cachä le cdldbrant. 
Aussi ne voit-on guäre les retables apparaitre que sur les autels adossäs, 
l Dans le plan que nous donnons ici, l'autel est dlcvä en A sur une crvpte ou confus- 
sion; le tränc äpiscopnl est en B.  
2 Dans cc plan, l'autel est en A, le {rime dpiscopal cn B.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.