Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Arts-Chapiteau]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106011
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1109300
ZATUEDRALE 
308 
a table.... De son propre mouvement, Feveque de Noyon convoqua en 
t: assemblee tous les habitants de la ville, clercs, chevaliers, commercants 
a et gens de metier. Il leur prcsentzt une charte qui constituait le corps 
a des bourgeois en association laerpetuelle, sous des magistrats appeles 
ajurzis, comme ceux de Cambrai... s 
M. Vitet a donc raison de dirc1 que a lorsque Bautlouin Il entreprit 
u la reconstruction de sa cathetlrale, il existait a Noyon une commune 
a depuis longtemps etablie, et consacrzfe par une paisible jouissance, mais 
a lalacce en quelque sorte sous la tutelle de Feveque. n 
Aussila cathetlrzile deNoyon presente-t-ellclepland'un ediliee religieux: 
abside avec chapelles, transscpts avec croisillons arrondis. La le cierge 
est reste le directeur de Ftnuvrc, il n'a besoin de faire aucune concession; 
il n'a pas eu recours, non plus que la commune, lorsqu'il commenca 
l'oeuvre, a l'intervention du pouvoir royal. Il entre dans la eathedrale de 
Noyon moins (Felements laiques que dans celle de Senlis, par exemple, 
construite en mernc temps, et ou l'ogive domine sans partage; mais la 
cathetlritle de Noyon est de prcs de cinquante annees anttirieure a celle de 
Laon. Il n'est pas surprenant, objcctera-t-on, que son plan se rapproche 
davantage des traditions clericales; cela est vrai. Cependant nous avons 
vu le plan de la cathedrale de Bourges, contemporaine de celle de Laon, 
ou la tradition clericale est encore conservee; nous verrons tout a l'heure 
le plan de la cathcdrale de Chartres, ou, plus qu'a Bourges encore, les 
donnces religieuses de l'architecture romane sont observees. Laon, au 
contraire, possede un plan dont le caractere est tranche, memc en lui 
rendant son abside circulaire; il a fallu faire une large part aux idees lai"- 
ques. Peut-etre, les eveques de Laon ayant eu de frequents rapports avec 
lltngleterre, leur cathedrzile a-t-elle pris la disposition carree du plan de 
l'abside aux monuments de ce pays; cela est possible, puisque cette abside 
carree ne remplaca l'abside circulaire que vers le milieu du xme sieelc, 
et qu'alors, en effet, les eathedrales anglaises possedaicnt des absidcs 
carrces. Quoi qu'il en soit, ce "dernier plan rentrait plus encore dans le 
programme impose tout d'abord.  
Ce n'est pas seulement cette abside carree, refaite apres coup, qui nous 
frappe dans le plan de la cathetlrzile de Laon (fig. 9), c'est encore la dispo- 
sition des collateratix avec galeries superieures voütees, comme a Notre- 
Dame de Paris, comme a Noyon, comme a la eathedrale de Nleaux dans 
l'origine; c'est la place qu'occupent les chapelles circulaires des trans- 
septs, chapelles a deux otages; c'est la presence de quatre tours aux 
quatre angles des deux croisillons et d'une tour earree sur les piles de 
la croisee; c'est cette grande et belle salle capitulaire qui s'ouvre au sud 
des premieres travees de la nef; ce sont ces deux salles, tresor et sacristie, 
qui avoisinent le choeur et sont reservecs entre les collateraux et les cha- 
pelles circulaires. On voit en tout ceci un plan concu et execute d'un seul 
Alonogr. (le la cnlhüdralc 
Noyau.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.