Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Arts-Chapiteau]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106011
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1109284
CATllEl 
306 
parisis  C'est probablementipeu de temps apres l'octroi de cette paix 
que les citoyens de Laon, possesseurs tranquilles de leurs franchises, 
aidierent les eveques de ce diocese a elever fadmirable ediliee que nous 
voyons encore aujourd'hui. 
iDe toutes les populations urbaines qui, dans le nord de la FFEIÜCC, 
s'etablirent en commune, celle de Laon fut une des plus energiflues, et 
dont les tendances furent plus particulierement democratiques. Le plan 
donne a leur cathedrale fut-il une sorte de concession a cet esprit? Nous 
ifoserions Patlirmer; il n'en est pas moins certain que ce plan est celui de 
toutes nos grandes cathetlrzrles qui se prete le mieux, par sa disposition, 
aux reunions populaires. C'est dans ce vaisseau, qui conserve tous les 
caracteres d'une salle immense, que, pendant plus de trois siecles, se 
passerent, a certaines epoques de l'anime, les scenes les plus etrangcs. 
Nous avons dit deja a qu'on y celebraiit, le 28 decembre, la fete des Inno- 
cents "l, ou les enfants de choeur, portant chapes, occupaient les hautes 
stalles et chantaient l'office avec toute espece de boulfonnerics; le soir, ils 
etaient regales aux frais du chapitre 3. Iluit jours apres, venait la fete des 
Fous. La veille de FEpiphanie, les chapclains et choristes se reunissaicnt 
pour elire un pape, qu'on appelait le patriarche des fous. Ceux qui s'abs- 
tenaient de l'election payaient une amende. On offrait au patriarche le 
pain et le vin de la part du chapitre, qui donnait, en outre, a chacun huit 
livres parisis pour le repas. Toute la troupe se revetait d'ornements 
bizarres, et avait, les deuxjours suivants, Feglise enticre a sa disposition. 
Apres plusieurs cavalcades par la ville, la fete se terminait par la grande 
procession des rabardiaux. Ces farces furent abolies en 1560; mais le 
souvenir s'en conserva dans l'usage, qui subsista j usqu'au dernier sieele, 
de (listribuer, a lamcsse de Flilpiphanie, des couronnes de feuilles vertes 
aux assistants  Au xve siecle, de nombreux mysteres furent representes 
dans la cathedrzlle de Laon, et les chanoines eux-meules ne dedaiguerent 
pas d'y figurer comme acteurs 5. En 1h62, aux fetes de la Pentecote, ou 
joua la Passion de  Jesus-Christ, Llistribuee en cinq journees.... Le 
26 aoüt M715, on representa un mystere intitule : les Jeux de la vie (le 
Monseigneur sain! Denys. Afin de faciliter la representation, la messe fut 
dite a huit heures et les vepres chantees il midi   
Si le chapitre et les eveques de Laon croyaient necessaire de faire de 
semblables concessions morales aux citoyens, ne peut-on admettre que 
cette tolerance influa sur les (lispositions primitives du plan de la cathe- 
drale ? 
Apres les luttes et les sccnes tragiques qui ensanglanterent Fetablisse- 
ment de la commune de Laon, lorsque, par l'entremise du pouvoir royal, 
cette commune fut delinitivement coustituee, il est probable que, d'un 
1 Aug. Thierry, Leffres sur Fhistoire de France (lettre xvnl). 
2 Lzissaz" Izzlvt. et (zrcluiol. sur Päglise cathädr. de NfD. de Laon, 111W J- MÜPÜJÜ: 13113- 
3 Dom Bugnätrc.  4 Ibzllenz. 
5 Iiegisvt. cupit.  5 Ibizlmn.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.