Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Arts-Chapiteau]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106011
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106438
 21  [ AUTEL ] 
l'autel, qui est le Christ, ce sont les apotres et les martyrs; les tentures 
et les linges de l'autel, ce sont les coufesseurs, les vierges et tous les 
saints, dont le Seigneur dit au prophete: a Tu te revetiras d'eux comme 
(1 d'un vetementmn On place encore sur l'autel meme, dans certaines 
eglises, le tabernacle (tabt-rnaculum), dont il a ete parle au chapitre de 
llzlullfl. 
a Aux coins de l'autel sont places a demeure deux chandeliers, pour 
signifier lajoie des deux peuples qui se rejouirent de la nativile du Christ. 
Ces chandeliers, au milieu desquels est la croix, portent de petits flam- 
beaux allumes; car l'ange dit aux pasteurs: u Je vous annonce une 
If grande joie qui sera pour tout le peuple, parce qu'a.ujourd'hui vous est 
H ne le Sauveur du monde... n 
a Le devant de l'autel est encore orne d'une frange d'or, selon cette 
parole de l'Exode (chap. xxv et xxvin) : u Tu me construiras un autel, et 
K tu Fentoureras d'une guirlande haute de quatre doigts.  
a Le livre de VEvfangile est aussi place sur l'autel, parce que FEvangile 
Il ete publie par le Christ lui-memc et que lui-meme en rend temoignage. n 
En parlant desvoiles, Peveque de Mende s'exprime ainsi: u ll est a 
Pemarquer que l'on suspend trois sortes de voiles dans Yeglise, a savoir : 
celui qui couvre les choses saintes, celui qui separe le sanctuaire du 
clerge, et celui qui separe le cierge du peuple... Le premier voile, c'est- 
a-dire les rideaux que l'on tend (les deux cetes de l'autel, et dont le prelre 
penetre le secret, a ete figure d'apres ce qu'on lit dans FExode (xxxiv)... 
Le second voile, ou courtine, que, pendant le caremc et la celebration 
de la messe, on etend devant l'autel, tire son origine et sa figure de celui 
qui etait suspendu dans le tabernacle et qui separait le Saint des saints 
du lieu saint... Ce voile cachait l'arche au peuple, et il etait tissu avec 
un art admirable et orne d'une belle broderie de diverses couleurs... et, 
il son imitation, les courtines sont encore aujourd'hui tissues de diverses 
couleurs tres-belles... 
a Dans quelques eglises, l'autel, dans la solennite de Paques, est orne 
de couvertures precieuses, et l'on met dessus des voiles de trois couleurs : 
rouge, gris et noir, qui (lesignent lrois epoques. La prcmiere leeon et le 
repens etant finis, on ote le voile noir, qui signilie le temps avant la loi. 
Apres la seconde lecon et le repens, on enleve le voile gris, qui designe 
le temps sous la loi. Apres la troisieme lcqon, on etc le voile rouge, qui 
signifie Pepoque de la grace, dans laquelle, par la passion du Christ, 
Fentree nous a ete et nous est encore ouverte au Saint des saints et a la 
gloire eternelle. n 
Quelque longues que soient ces citations, on comprendra leur impor- 
tance et leur valeur; elles jettent une grande clarte sur le sujet qui nous 
occupe. Tant que le clerge maintint les anciennes traditions, et jusqu'au 
moment oh il fut entraine par le goüt quelque peu desordonne du 
Xvlesiecle, il sut conserver a l'autel sa signification premiere. Ijautel 
demeura le symbole visible de l'ancienne et de la nouvelle loi. Chacune
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.