Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Arts-Chapiteau]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106011
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1109215
 299  t (IATIIEDRALE 1 
DenisftCelai nous serait difficile a savoir. L'illustre abhe et ses successeurs 
ne nous en disent rien; ils conservent pour eux (et cela se coneoit) tout 
l'honneur de cette entreprise; a les en croire, les moines suffirent atout. 
Mais il y a, dans l'histoire de cette editication, tant (lklxageration, de faits 
evideunnent presentes {tVCC l'intention de frapper la foule de respect et 
düidmiration, que nous ne pouvons y attacher une veritable importance 
historiquel. Suger etait aussi bon politique que religieux sincere; il 
etait plus qu'aucun autre a menie de se servir des hommes que pouvait 
lui fournir Fepoque ou il vivait; c'etait un esprit eclaire, et, comme on 
dirait aujourd'l111i, amateur du progres. Son eglise le prouve; elle est en 
avance de vingt ou trente ans sur les constructions qu'on elcvait alors, 
meme dans le domaine royal. Qu'il ait ete le premier a former cette ecole 
nouvelle de constructeurs, ou qu'il ait su voirle premier qu'a cote de Yecole 
monacale il se formait une ecole laique d'architectes, a nos yeux le meritie 
serai t le nieme; mais ce qui est incontestable, c'est la lahysionomie, nouvelle 
pour le temps, des constructions elevees par lui a Saint-Denis. Or, nous 
retrouvons, a la cathedrale de Noyon, la meme construction, les memes 
procedes d'appareil, les memes profils, les memes ornements qu'a Saint- 
Denis. Nous y voyions" un singulier melange du plein cintre et de Fogive. 
Lüiglise de Saint-Denis de Suger etla cathedrale de Noyon semblent avoir 
os baties par le meme atelier d'ouvriers. Ijabbe et leveque sont lies 
d'amitie; Suger est a la tete du pays: quoi de plus naturel que de supposer 
que leveque Baudouin, le voyant rebatir Yeglise de son alabayie sur des 
dispositions et avec des moyens de construction neufs pour fepoque, se 
soit adresse a lui pouravoirles maitres des cieuvres et ouvriers necessziires 
a la reconstruction de sa cathedrale ruinee par un incendie ? Si ce ne sont 
pas u des preuves, il nous semble que ce sont au moins des presomptions 
frappantes. M. Vitet a compris toute l'importance qu'il y a apreciser d'une 
maniere rigoureuse la date de la construction de la cathedrale de Noyon. 
Cette importance est grande en effet, car la cathedrale de Noyon est un 
monument de transition, et un monument de transition en avance sur son 
temps. Il precede de quelques annees la construction des ifatliedrales de 
1 Tels sont, par exemple, les faits relatifs aux fondations, que Sugci- (lit avoir fait 
Oxeculer avec le plus grand soin : or, ces fondations sont aussi itegligees que possible; 
aux colonnes du choeur, qu'il voulait faire venir d'ltalie: elles proviennent des car- 
rieres de l'0ise; aux vitraux, dans la fabrication desquels la legencle prelend qu'il 
entra une quanlite considerable de pierres precienses, saphirs, emeraudes, rubis, 
topazes : or, ces vitraux, dont nous possedons heureusement de nolnbreux fragments, 
quoique fort beaux, sont, bien entendu, de verre colore par (les oxydes metalliques. 
On objectera peut-etre que les fabricants charges de faire] ces vitraux firent croire, 
pour obtenir des verriercs d'une belle couleur, qu'il fallait y jeter des pierres pre- 
cieuses; mais alors ces vitraux auraient donc ete faits en dehors (le l'abbaye, et Suger 
se servait donc d'artistes laiques? Nous sommes plus dispose a croire que ces recits, 
reproduits sans examen, sont dus a l'imagination des populations. On devait savoir 
d'ailleurs, dans l'abbaye de Saint-Denis, comment se fabriquaient les vitraux.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.