Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Arts-Chapiteau]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106011
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1109153
293 
CATHEDRALE 
entreprit, vers 12115, de faire des chapelles U entre les saillies formees a 
Yexterieur par les gros contre-forts de la nef 1. Ces chapelles furentelevees 
egalement avec une grande rapidite; leur construction eut pour resultat 
de faire disparaitre la claire-voie A' (voy. les fig. 2 et 3)? qui donnait du 
jour au-dessus des voütes du deuxieme bas cote, et de rendre Yecoule- 
ment des eaux difficile. En examinant lc plan (fig. 1), on peut se rendre 
compte du fächeux effet produit par cette adjonction. Les deux pignons 
du transsept se trouvaient alors debordes par la saillie de ces chapelles. 
Comparativement a la nouvelle decoration exterieure de la nef, ces deux 
pignons devaient presenter une masse lourde; on les demolit,et en 1257 
en les reconstruisit a neuf, ainsi que le constate l'inscription sculptee a la 
base du portail sud. Entre les contre-forts du choeur, trois chapelles au 
nord et trois chapelles au sud, compris la petite porte Rouge qui donnait 
dans le cloitre, furent baties en meme temps, pour continuer la serie des 
chapelles de la nef. Ces travaux, vu leur importance et le soin apporte 
dans leur execution, durent exiger plusieurs annees. En 1296, Matifias de 
Bucy, evcque de Paris, commenca la construction des chapelles du choeur 
entre les contre-forts du 111e siecle, en les dehordant de 1'250 environ. Ce 
fut alors aussi que l'on relit les grands pinacles des arcs-boutants de cette 
partie de Fedificc, et que l'on ouvrit, dans la partie circulaire du triforium, 
de grandes fenetres surmontees de gables a jour, a la place des fenetrcs 
coupees precedemment. Ces ouvrages durent etre terminesvers1310. En 
meme temps que l'on reconstruisait les pignons du transsept (dest-a-dire 
vers 1260), on refit, au nord, un arc-boutant a double volee, le premier 
apres le croisillon. (Yetait un essai de reconstruction des anciens arcs- 
boutants du X115 siecle, probablement conserves jusqu'alors autour du 
choeur, bien que l'on eüt fait subir aux fenetres hautes, vers 1235, le 
meme changement qu'on avait impose a celles de la nef. Il n'etait plus 
possible de rien ajouter a cc vaste cdifice, acheve vers 1230 et remanie 
pendant pres d'un siecle. Son plan ne fut plus modifie depuis lors; nous 
le donnons ici (fig. 5) tel qu'il nous est reste 3. Les tours de la facade demeu- 
rerent inachevces; les fleches de pierre, dont la souche existe au sommet, 
a liinterieur, ne furent jamais montees. Une fleche de bois, elevee au 
commencement du X1119 siecle, recouverte de plomb, surmontala croisee 
du transsept jusquüä la fin du siecle dernier (voy.FL1"1c11E). Ces change- 
ments faits a un monument complet, immediatement apres sa construc- 
tion, donnent l'histoire des programmes de cathedrales qui se succe- 
dcrent en France pendant tout le cours du XIIIe siecle. 
Dans l'origine, peu ou point de chapelles; un seul autel principal, le 
1 Epoque de la construction de la sainte Chapelle. Ces chapelles prcsentent des dätails 
et des profils identiques avec ceux (le ce monument. 
2 Cette claire-voie est restrie du cätä nord, derriiere les couvertures de ces chapelles. 
3 Ce plan est le plan actuel, avec la sacristie bätie depuis 18115 a": la place de l'ancien 
airvhcxüchd, nu sud.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.