Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Arts-Chapiteau]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106011
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1109079
285 
CATHEDRALE 
vers 1225, Perigueux, Angoulome, Limoges, Tulle, Cahors, Agen, gar- 
dent leurs vieux monuments. 
A la mort de Philippe le Bel, en 1311;, le domaine royal s'est etendu: 
il a englobe la Champagne; il possede le Languedoc, le Inarquisat de 
Provence ; il tient lliuvergne et la Bourgogne au milieu (le ses provinces. 
Montpellior, Garoassonue, Narbonne, Lyon, exeoutcnt dans leurs cathe- 
drales des travaux considorables et tentent de les renouveler. Clermonl 
en Auvergne cherche E1 suivre liexemple. Les provinces anglaises etla 
Provence resistent seules. 
A la mort de Charles V, en 1380, les Anglais ne posseclent plus que 
Bordeaux, le Cotentin et Calais; mais la seve est epuisee: les oathedrales 
dont la reconstruction n'a pas ete oommencee pendant le X111" siecle 
(lemeurent ce qu'elles etaient; celles restees inachevees se terminent avec 
peine. 
Nous avons essaye de tracer sommairement un historique general de la 
construction de nos cathedrales francaiscs; si incomplet qu'il soit, nous 
esperons qu'il fera comprendre l'importance de ces monuments pour 
notre pays, de ces monuments qui ont etc la veritable base de notre unite 
nationale, le premier germe du genie franc-ais. A nos cathcdrales se 
rattache toute notre. histoire intellectuelle: elles ont abrite sous leurs 
cloitres les plus celebres ecoles de l'Europe pendant les XIIÜ et X1116 siecles; 
elles ont fait Yeducation religieuse et litteraire du peuple; elles ont etc 
l'occasion d'un develolapement dans les arts qui n'est egale que par l'anti- 
quite grecque. Si les derniers siecles ont laisse perir dans leurs mains 
ces grands temoins de l'effort le plus considerable qui ait ete fait depuis 
le christianisme en faveur de Yunite, esperons que, plus juste et moins 
ingrat, le notre saura les conserver. 
Puisque nous pretendons demontrcr que la cathedrale francaise, dans 
1e sens moral du mot, est nee avec le pouvoir monarchique, il est juste 
que nous commencions par nous occuper de celle de Paris; d'ailleurs, 
c'est la premibre qui ait etc commencee sur un plan vaste, (iestinea 
donner satisfaction aux tendances a la fois religieuses et politiques de la 
fin du xnesiecle. 
La cathcdrale de Paris se composait, en 860, de deux edifices, l'un du 
titre de Saint-mienne, martyr, l'autre du titre de Sainte-Marie: nous ne 
savons pas quelles etaient les dimensions exactes de ces monuments, dont 
l'un, Saint-Etienne, fut epargne par les Normands moyennant une somme 
d'argent. Les fouilles qui furent faites au midi, en 18115, laisserent a 
dccouvert un mur epais qui venait se prolonger, en se courbant, sous les 
chapelles actuelles du choeur. La portion visible du cercle donne lieu 
de croire que l'abside de cette premiere eglise n'avait guere plus de 
8 a 9 metres de diametre. En llZiO environ, Etienne de Garlande, archi- 
diacre, fit faire d'importants travaux a '_l'eglise de la Vierge. De ces 
ouvrages, il ne reste plus que les bas-reliefs du tympan et une portion 
des voussures de la porte Sainte-Aune, replaces au commencement du
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.