Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Arts-Chapiteau]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106011
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1108859
 263  [ CARRELAGE ] 
l'exactitude de ces croquisnous est confirmee par la decouverte de carreaux 
qui, quoique deranges, coincident parfaitement avec l'ensemble que nous 
reproduisons. Dans ce dernier carrelage, beaucoup de morceaux de terre 
Cuite simulent un Inarbre vert jaspe 1. Evidemment, les artistes du 
X118 siiicle, imbus des traditions antiques, cherchaient a rendre l'effet des 
"King-X  fäqh  r 
 x ,u v _Ti_o 0  
v    o_ 
f-   wä    äN! - - 
     V42 Wg 
nx Il! 2.  1 o O wÄffxlfgdffyfäyy, 
x:  1-1, -h u 
_u' 'x f Ü-       AVÜIÜÜUTÄÄx 
.1 1 'u_  k.  .   - Lwäxf  
n   _  1    . 
. "f?  ' 3M  R 
l"; .f'u :I .   '  yNä-ÄYSTÄv1. 
I   A Ah-äf "  
_I' w 1'  XÜ     ü kSvIUJÜfV 
I ä I_ -o   . b  wxU-Äff-Uffe; 
' "v"        {ä  
     , 
x-l 1', _n   o   . 0;? 315 
        
      
1' I .1 l "f; _o   qbfiixäxjlg" 
 Il 5 I k 1'     ä ÄJÄ  , 
Ix-       ilA  
    fQ   Jftyfäfyääshk 
 kg,   Q f-qwxsjxäaäflifäfg. 
     ' "Hfffväaafrwh . 
Illosaiques romaines des bas-temps, dont ils possedaient encore de nom- 
breux exemples ; n'ayant pas de marbres aleur disposition, ils les imitaient 
1111 moyen de Femail dont ils revetaient leurs carreaux. 
Nous avons encore trouve en Allemagne des combinaisons de carreaux 
de terre cuite de couleur formant des dessins varies par leur silhouette et 
leur assemblage. Ces carreaux datent des premieres annees du XIIP siecle; 
il ne faut pas oublier que les arts de FAllemagne etaient alors en retard 
d'une cinquantaine dtannecs sur les arts de la France. Nous pensons qu'il 
est utile de presenter ici quelques-uns de ces exemples qui, d'ailleurs, 
appartiennent bien nettement au style du X110 siecle, et cela d'autant mieux 
que ces carreaux proviennent des environs de Dresde, etque ces contrees 
Pecevaient alors tous leurs arts de ltüccident. Ces fragments (fig. 5 et 5 bis) 
sont aujourd'hui deposes dans le musee du Grand-Jardin, a Dresde, et 
appartiennent au cloitre de Tzelle, situe a vingt-quatre kilometres de cette 
Ville. Les iigures A et B font Voir comment ces carreaux sont fabriques 
et Comment ils s'assemblent: ils sont noirs et rouges; les petites pieces C 
sont seules bordees d'un Iilet blanc. On remarquera que, dans tous les 
exemples que nous venons de donner ci-dessus, le noir vert joue un grand 
Gvs n 
Jrccugx sont 
ndus dans la gl 
avail 
IÜGF
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.