Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Arts-Chapiteau]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106011
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1108685
BRETEGHE 
2116 
battre le pied de ces defenses, des passages, des portes. Dans ce cas, ce 
qui distingue la breteche du hourd, c'est que le hourd est une galerie 
continue qui couronne une muraille ou une tour, tandis que la bretäghg 
est un appentis isole, saillant, adosse a Pcdifice, ferme de trois cotes 
crenele, couvert et perce de machicoulis. , 
VOIÜi (Üg- 4) ÜnÜ P0110 de ville surmontee d'une bretechel posee en 
l     
  nnais- 
l sons quelques tries-rares exem- 
"x  ples encore existants de bre- 
- teches a demeure posees au 
. H    l, I     niveau des combles des tours, 
IA.     l I HI l i l u se combinant avec leurs char- 
   , .l m t L d t" ' . 
l'a-if igtseasifssgzia1232:? 
 11   ' 1   
f  ä   nous citerons les breteches de 
Il        la tour des Deniers de Stras- 
IÄ l p H bourg , qui sont fort belles 
 et paraissent appartenir aux 
      dernicres annees du xivesiecle 
  H ll l] (fig. 2). Ges ouvrages de char- 
 mmm pente sont assez saillants sur 
;       le nu des faces de maqonne- 
  a M ri; poqr ouuvrir de larges ma- 
s-fjw  c icou is e ces cren  1  
  a a u  teraux; ceux-ci SOIIlJedÄIIlCCOSG 
 i garnis de leurs volets. Leurs 
 JE  appuis sont couverts de tuiles 
 ' x: a i 0 - a l] [N en ecailles et leurs combles 
  de tuiles creuses hourdees de 
XX  f  mortier. Les poincons ont con- 
"r  serve leur plomberie et leurs 
epis avec girouettes. 
Les breteches de bois etaient aussi posees sur des edifices civils qui 
ffätzfient PH? Späcialement Hffecfäs ä la defense: telles sont les deux 
breteches qui sont encore conservees aux angles dubatiment de la Douane 
de Constance (fig. 3), au-dessus de liourds egalemeiit de bois. Ce bätiment 
fui älftve en 1388, et ces ouvrages de charpente datent de la construction 
primitive ilesvbreteches sont posäes en diagonale aux angles des hourds, et 
ÜOHHBIIÜ 81h51, outre les faces diagonales destinees aproteger les angles, 
deux machicoulis triangulaires doublant les machicoulis du hourdage. 
l Munuscr. de Froissart, xvc siizclc, Biblioth. nation. : cr Cy parle de la bataille S1 Meaux 
a en Brye oh les Jacques furent desconiilz par le Conte de Foix et le Gaptal de Beus; 
a et est le IXNXW chapitre. n
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.