Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Arts-Chapiteau]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106011
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1108542
[ BOULON ]  232  
a fournir une fois autant, sinon que leurs maisons seroient rasees... En 
a 15h11, Franqois I" ayant appris que Charles-Quint avec son armee etoit 
u ä. Chäteau-Thierry, aussitot il envoya ä Paris le duc de Guise, qui revetit 
a de remparts les murs de la ville, tant du cote des faux-bourgs du 
a Temple, de Montmartre et de Saint-Antoine, que de ceux de Saint- 
a Michel et de Saint-Jacques... u 
La plupart de ces ouvrages n'etaient point revetus, mais simplement 
gazonnes. Les buttes que l'on remarque encore entre la rue Montmartre 
et la rue Saint-Fiacre, entre la rue Poissonniere et la rue de Clery, au 
droit de la rue de Bondy, au boulevard du Temple, l'emplacement au- 
jourd'hui bäti du jardin Beaumarchais, etaient autant de boulevards 
eleves en dehors de Fenceinle de Charles V. 
BOULON, s. m. C'est le nom qu'on donne 21 une tige de fer ronde, 
munie d'une tete a un bout et d'un eeroufi l'autre bout. Les boulons sont 
communement ernployes aujourd'hui dans la charpente et la serrurerie. 
Avant le xvnesieclc, ils n'etaient pas munis d'un ület avec ecrou et pas 
de vis pour serrer, mais simplement d'une Clavette passant a travers 
Fextremite opposee a la tete, ainsi qu'on le voit ici (fig. l). Du reste, les 
   xuf I MW 
_äx: sxäxv  W,  
"    
rllxaw 
W 
charpentes anciennes ne sont maintenues que par la combinaison des 
assemblages, des clefs de bois, et ne recevaient pas de ferrures. Quelque- 
fois, cependant, les sablieres, les longrines, sont retenues ensemble par 
des broches de fer ou boulons avec clavettes, comme celui represente 
ici. Mais ces sortes de boulons ne permettaient pas de serrer les pieces de 
bois l'une contre l'autre, comme on 1e fait aujourd'hui au moyen des 
ecrous. Le boulon moderne est un veritable perfectionnement; il permet 
d'assembler des pieoes de charpente avec facilite, economie et precision. 
A notre sens, on en abuse comme de toute invention d'un usage com- 
mode et economique; on en est venu a compter trop sur la puissance des 
boulonsaeerous, a negliger les assemblages et ces clefs debois qui posse- 
claient, avec une grande elasticite, l'avantage de ne pas endommager les 
boispar des trous et des tiges de fer, quisouvent les font eclater. Les bou- 
lons sont munis aujourd'hui (le tetes carrees, afin qifetant engagees dans 
le bois, la tige ne puisse tourner lorsqu'on serre Fecrou. Autrefois les 
tetes des boulons etaient generalement rondes comme des tetes de clous.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.