Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Arts-Chapiteau]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106011
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1108177
 195  L BEFFROI 1 
Noyon, Laon, Reims, Amiens, possedaient des beffrois. Cette derniere 
ville a conserve le sien jusquät H 
nos jours; mais reconstruit 
51 plusieurs reprises et dena- 
ture pendant le dernier siecle, ' 
la base seule de la tour car- 11;; 
ree presente encore quelques   
traces de constructions ele-  
vecs pendant les X1116 et XVe  Ulrräw 
sieclesk Les autres grandes  
cites que nous venons de  
nommer ont laisse detruire  
completement les leurs. (le   
n'est plus, en France, que  
dans quelques villes du second   
Ordre qu'on trouve encore des  n 
beffrois.  L) - 
Nous donnons ici (fig. 11) ce-   
lui de la ville de Bethune (Pas-   
de-Calais), qui est assez bien  
conserve, et peut donner une 1m 1 
 f  if. hl L:   ff 1,- 
idee de ces constructions mu- _ mmgläiäfgggäimlhfiqs, 
nieipales au xive siecle. Uetage "il 1,11, liiiznjliiifi  hi: 
inferieur, masque derriere des fllfflin _ 
maisons particulieres , conte-   
nait les services mentionnes ci- iträzgilllilllljiilljllullll e 
dessus. Une grande salle per-  
Cee de huit baies renfermait  
les grosses cloches; au-dessus  
etait une salle percee de meur-  lplliiijg   
trieres et de petites ouver- iiiiiihtii,  
tures. Un escalier ä vis pose il fgiil   
sur l'un des angles monte 51 la  il   
galerie superieure , flanquee  
aux angles Üechauguettes  H-E "ffiviwuf  
crenelees. Un comble recou- lgtilillllhlll"  
vert d'ardoise et de plomb {vile  
contient un carillon et une  si; 
(Les Olim, ordonnance XI, G8, art. 1x.)  Retirer a une ville ses cloches, detait retirer 
au corps municipal de cette ville, non-seulement le moyen, mais le droit de s'assembler. 
Pendant toute la cluräe de l'interdiction, les affaires restaient suspendues, nu etaient 
dävolnes a la dceision des ofllcicrs royaux. Un tel ätat dc choses ne durait pas longtemps, et 
la ville pouvait d'ordinaire abräger sa durcie en rachetant lc droit des cloches. (Les Olim, 
I, P- 336 du texte, note 126.) 
1 Voy. Description du bej7ifoz' de In ville (PAmzens, par M. H. Duscvel. Amiens, 1847.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.