Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Arts-Chapiteau]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106011
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1108044
BASTION ]  182   
a feu flanquantes, et neuf bouches a feu sur la face ciutree. Ce bastion 
peut avoir environ 130 metres de largeur d'un flanc a l'autre, et 60 melres 
de fleche a la base. La coupe transversale de cet ouvrage faite sur l'un des 
deux escaliers droits G est Lres-curieuse (fig. 10). Les murs, de la base au 
sommet, tendent a un centre commun pose surle prolongement de l'axe E, 
et les assises de maeonneri e sont perpendiculaires aux rayons, en formant 
ainsi un angle plus ou moins ouvertavec l'horizon, selon queles murs sont 
T5 X 
li Fussc 
,A_i 
plus ou moins eloignes du centre de tout l'ouvrage. Albert Dürer regarde 
ce moyen de construction commepresentant une grande cohesion, comme 
epaulant puissamment le noyau du bastion; et il ne se trompe pas. Il 
etablit un plancher de bois pour le service de la batterie supericure, afin 
de faciliter le mouvementfdes pieces de canon. Les details de cet ouvrage 
sont assez bien etudies et expliques. La batterie casematee, outre ses 
embrasures F, est percee devents G pour la fumee, et de cheminees H, 
afin d'obtenir un tirage. Le parapet superieur est bäti suivant un arc de 
cercle en coupe, pour faire ricocher les boulets ennemis; les embrasures 
sont munies de mantelets de madriers "tournant sur un axe et masquant 
les pieces pendant que les canonniers sont occupesä les charger(voy. EMBRA- 
sUREs). Ce bastion isole peut tenir encore si la courtine est au pouvoir de 
l'ennemi. On retrouve encore la un reste de la fortification du moyen age ; 
et ce bastion est une bastille que l'on suppose moins prcnablc que les 
courtines. Le fosse est tres-large, 200 pas, et sa cunette est creusee le long 
du bastion, ainsi que l'indique le profil general X, figure 10. La contres-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.