Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Arts-Chapiteau]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106011
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1108008
[ BASTION ]  178  
supärieure seule devait (ztre räservcäe pour battre la campagne au loin. Les 
bastions de la ville de Langres ne sontpas älevos en terre ; ce sont encore 
de väritables tours de maoonnerie d'un fort diamäLre, et dont les murs 
sont assez äpais pour räsister au boulet. La vue extärieure (fig. a) du bas- 
tion dont nous venons de donner les plans et la coupe a conservä Fappa- 
rence d'une tour du moyen age, si ce n'est que cet ouvrage est peu eleve 
relativement ä. son diametre, et que les parements sont dresses en talus 
pour mieux resister aux boulets de fer. Les gargouilles qui garnissent le 
pourtour de l'ouvrage demontrent bien clairement qu'il n'etait point 
autrefois couvert par un comble, mais par une plate-forme. Cebastion fut 
 mw Wf 
  
HfinimJmüfJ li   Lräwmpwpyl: i 
w   MMÄHMENÄWÄÄÜÜÜÄ; 
4  _gl, 
 X 
3 
d'ailleurs remanie peu de temps apres sa construction premiere, et 
exhausse; ä Yinterieur, les voütes indiquent un changement, et les deux 
rangs superposes des gargouilles (fig. li) ne peuvent faire douter que la 
     
Les premiers bastions circulaires näätaient pas toujours cependant 
depourxfus de combles; sans parler des grosses tours rondes de la ville de 
Nuremberg bäties par AlbcrtDürer (voy. Toun), qui peuvent passer pour
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.