Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Arts-Chapiteau]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106011
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1107931
 171  [ BASTIDE "j 
soldats. Une des representations les plus elaires de bastides provisoires 
elevees en dehors des murailles d'une place forte se trouve sculptee sur 
le cintre de la porte nord de la eathedrale de Modene. C'est un bas-relief 
du x1" sieele, retragant l'histoire d'ArLus de Bretagne (fig. 2)1. Les deux bas- 
tides Iigurees dans ce bas-relief sont evidemment de bois etäplusieurs eta- 
ges. Nous ne saurions dire si elles appartiennentälaville, ou siellesdepen- 
dent dlune ligne de contrevallation ; mais ce point est de medioere impor- 
tance: elles servent de refuge ä des soldats, soit pour defendre, soit pour 
zlttaquer la ville. Car si les assiegeants elevaient des bastides sur la circon- 
ference de leurs lignes, souvent aussi les assieges, lorsque les murailles ne 
presentaient pas une defense tres-forte, en construisaient en dehors des 
murs, de distance en distance, pour proteger ces murs, eloignerlos assail- 
lants ou les prendre en llanc cl;  revers, s'ils se presentaient pour livrer 
l'assaut. Dans ce cas, ces bastides etaient entourees de palissades et de fosses; 
elles se reliaient aux barbacanes des portes oulessurrnontaient.Quelquefois 
menie les portes et les bastides ne faisaient qu'un seul corps d'ouvrages 
derribre une barbacane ; on en elevait aussi pour commander une tete de 
pont, un deüle, un passage, comme le fit Charles le Chauve au 1x9 siecle. 
L'enceinte de Paris, conmlencee sous le roiJean et achevee sous Charles V, 
etait defendue par des bastides reliees entre elles par une courtine et de 
doubles fosses avec une braie entre eux deux? Ces bastides avaient la 
7 1 Ce curieux bas-relief nous a ätd signalä par M. Didron, qui Fa fait dessiner pendant 
son säjour 51 Modizne : nous le croyons infädit; la communication obligeante de M. Didrfm 
est donc d'un grand intärät. 
2 Dans les extraits des comptes imprimäs ü la suite du Mdmoüie de Bouquet, il 651
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.