Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Arts-Chapiteau]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106011
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1107411
 110  [ BARRIERE ] 
tabliers 51 bascule (voy. ARCHITECTURE MILITAIRE, fig. 30), ou de simples 
barres de" bois qui se tiraient horizontalement, comme nos lmrrieres de 
f0rets,ou qui se relevaientau moyen d'un contre-poids (fig. l), et s'abais- 
saient en pesant sur la chaine. (les dernieres sortes de barres ne servaient 
que pour empecher un corps de cavalerie de forcer brusquement un pas- 
sage. On les elablissait aussi sur les routes, soit pour percevoir un peage, 
soit pour empocher un poste (Fetre surpris par des gens 11 cheval 1. Lors- 
qu'une armee venait mettre le siege devant une forteresse, il ne se passait 
1  
 
 v x  
  g 
l x3 
 Y 
f   5 
K7  1 ' ff fff    1,1 
f f l .0]  ',f  fi";    1.1L; J]  
1M ff    fhf. w, {ÜWX flff 
fljvzlljiläjjlffiegifgfl  A  MAVÄ?" 
 Zffffffxxyf  '51 
 -Äfllf';_7ff;" ff 1s  
il? v eÜffqäxliglfi 
 Il];  3x Nägm  
Ygwwfxffxx 
 fJ"?   XÄXX  K 
 "xgliivfvwlj:  N "ä xäa    
 {fla m. sa a BXFNÄ 
 ÜämNNvaMÜu  QLJÜJIVÄ A  
Jwlhf      j" f" "NWAv xägjgk -x 
AW    
2 wxwä-  if 
Mäyfff? fewqz??? hiäi fffffkfä, 
WWÜvlIlvwvm4Ä-;A4f'   "a"  
guere de jour sans qu'il se fit quelque escarmouche aux barrieres; et les 
assiegeants attachaient une grande importance fi leur prise, car une. fois 
les defenses exterieures en leur pouvoir, i_ls s'y retranchaient et genaient 
beaucoup les sorties des assieges. Ces barrieres, souvent tres-avancees et 
vastes, etaient de veritables barbaeanes, qui permettaient ä un corps 
nombreux de troupes de se reunir pour se jeter sur les ouvrages et les 
engins des assaillants : une fois prises, les assieges ne pouvaient sortir en 
masses compactes par les portes etroitcs des defenses construites en ma- 
T yrol autrichien. 
Les burriäres Z1 contre-poids sont encore en usage dans le
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.