Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Arts-Chapiteau]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106011
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1107344
BARBACJSNE 
M2 
a Sergens i: piä et ä cheval : 
a Tant en y vint que tot un val 
a En fu covert, grant joie on üst 
a Rcxmrt, et nlaintenant les mist 
a Es barbacanes por deHense 1. n 
ä demeure 
Mais, le plus souvent, les barbacanes ütaient des ouvrages 
autour des forteresses bien munies : 
a Haut sont li mur; 0L parfont li fossä, 
a Les barbacanes de {in marbre listä, 
u Hautes ct droites, ja greignors ne verräs "l. v 
Parmi les barbacanes temporaires, une des plus celebres est celle que 
le roi saint Louis lit faire pour proteger la retraite de son corps d,armee 
et passer un bras du Nil, apres la bataille de la Massoure. Le sire de Join- 
ville parle de cet ouvrage en ces termes : 
u Quant li roys et li baron virent ce, il saacorderent que li roys feist 
a passer son ost par devers Bahiloine en l'est le duc de Bourgoingne, qui 
u estoit sur le ilum qui aloit a Damiete. Pour requerre sa gent plus sauve- 
(r ment, list li roys faire une barhaquane devant le pont qui estoit entre 
a nos dous os, en tel maniere que l'on pooit entrer de dous pars en la 
a harbaquane a cheval. Quant la barbacane fu aree, si s'arma touz li os 
a 1e roy, et y ot grant assaut de Turs M'est le roy. Toutevoiz ne se mut 
u li roys ne ses gens, jusques a tant que touz li harnois fu portez outre; et 
(m lors passa li roys et sa bataille apres li, et tuit li autre baron apres, 
u fors que nionsignour Gautier de Chasteillon qui fist Parriere-garde. Et 
a a l'entrer en la barbacane, rescout messire Erars de Walery, monsi- 
a gnour Jehan, son frere, que li Turc ennienoient pris. 
 u Quant touz li os fu entrez dedans, cil qui demourerent en la bar- 
u bacane furent a grant meschief; car la barbaeane ngestoit pas haute, si 
u que li Turc lour traioient de visee a cheval, et li Sarrazin a pie lour 
a getoient les motos de terre enmi les visaiges. Tuit estoient perdu, se 
u ce ne fust li euens d'Anjou, qui puis fu roys de Sezile, qui les ala res- 
a courre et les enmena sauvenient? n 
Cette barbaeane n'etait certainement. qu'un ouvrage en palissades, 
puisque les hommes a cheval pouvaient voir par-dessus. Dans la situation 
ou se "trouvait Farmee de saint Louis a ce moment, ayant perdu une 
grande partie de ses approvisionnements de bois, canipee sur un "terrain 
dans lequel des terrassements de quelque importance ne pouvaient etre 
1 Roman du Renart, t, Il, p. 327, vers 181195. 
2 Le Ronzan de Garin. 
3 Mdmoires de Jean sire de Joinvillc, publiäs 
Par 
Natalis de Wailly.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.