Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Abaque-Aronde]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1100478
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1101447
- 59  [ ARC l 
ii Eu, etc, En Normandie particulierement, ou la croisee des eglises etait 
toujours couronnee par une tour centrale, 16s grands arcs-doubleaux 
ont deux rangs de claveaux places cote a cote ä l'intrados, au lieu d'un 
seul, ainsi quion le pratiquait dans Fllc-de-France, la Büurgogne et 1a 
Champagne : cela permettait de donner moins de saillie aux quatre 
piliers et de mieux demasquer les chfeurs; toutefois cette disposition ne 
rassure pas l'oeil comme cette succession diarcs concentriques se dehor- 
dant les uns les autres et reposant sur un seul arc ä l'intrados. 
A partir du XIIIE SiäCle jusqu'au XVIe, les arcs-douhleaux, les arcs ogives 
et les formerets ne sont plus ornes que par des moulures, sauf quelques 
tres-rares exceptions : ainsi dans les chapelles du choeur de Saint-Etienne 
l, iiiiiifilllilllliä" 
J   
f 1455; 
f? 
48  
  
 
 
IN "Jlüsru 
 Wlmi JII 
"Wämk älll 
KL   
de Caen, qui datent du commencement du xnifsieele, les arcs Iogälif 
sont decores par une dentelure (fig. A7); mais il faut dire que _t M 
mandie ces sortes d'ornements, restes de l'architecture FOIvÜHÜF, Smngse 
suite d'un goüt particulier, soit a cause de 1a facilite avec  aqlrli vers 
taille la pierre de Gaen, empietent sur l'architecture ogivale JuSq 
le milieu du X1112 siecle.   
Pendant le X112 siecle, en Bourgogne, dans YIle-de-Francäz, (il: 8:53 
encore les ares-do-ubleaux et les ares ogives ornes de denst laire de 
de pointes de diamant, de batons rompus (Üä- us): SaueLcapgrläS Ormes 
Feglise de Vezelay, porche de Feglise de Saint-Denis, etfl- es rnemznts 
du chaaur de Yeglise de Saint-Germer sont couverts de richels 0 de noul 
C'est a la fin du xve sieele et pendant le XVI" (lu? 1 on app lqÜat  mais 
veau des ornements aux ares-doubleaux, arcs Qälves et foflmeää S ,m0u_ 
alors ces ornements presentaient de grandes saillies debor än 61m les 
lures: le choeur de Yeglise Saint-Pierre de Caen est zläcseäeäxvotlfäes- 
les plus riches de ce genre de deeoration apphquä aux  ns m) m? 
Mais c'est 1a un abus de Yornementation que mon?  5122125 les vgütcs 
mer, en ce qu'il detruit cette purete de ligltes qul se ulhute 
en arcs (Yoäive, qu'il les alourdit et fait craindre leur c -
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.