Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Abaque-Aronde]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1100478
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1101354
[ ARC 1  50  
ABCHIVOLTES DE PORTAILS.  Les murs-pignons des faeades düfzglises 
etant toujours d'une forte epaisseur, les portes sont necessairement cin- 
trees par une succession d'archivoltes superposees. Ces archivoltes, dans 
les edilices romans, presentent quelquefois jusqutä quatre ou cinq rangs 
de claveaux, un plus grand nombre encore dans les ediiices bätis pen- 
dant la periode ogivale; les murs de ces derniers monuments, par suite 
de leur hauteur et de leur epaisseur, doivent etre portes sur des arcs 
tries-solides : or, comme les constructeurs du moyen äge avaient pour 
methode, lorsqu'ils voulaient resister ä une forte pression, non d'aug- 
menter la longueur de la fleche des claveaux de leurs arcs, mais de 
A 
55x   
1;; 6'  
' "juläfyiäg? 
,      
f, 
  fljlÜ  
X  pafliäwxzfk MÄYYILÜ 
X [7   17x l, hjyuwwwmÄuiukfuh 
  1142712? Qi-xwff "  "Nw'f,1u"' 
  a 
 mm"!  mwijäjwvgü 
m1 "l. av, .7, 0,7  11h  
 f- 1194411!  
 
mm  o, 
"  whflwtwkwfwldl 1-. _0 
"fHiiilÜJÄf1'fri_   
sel 
VW  
  
äfgäfqäfxrwiv! Yvxü K. 
 
f P "nlwwä 11mm: M 
nu 4M 
 M4 
NI  
multiplier le nombre de ces arcs, methode excellente d'ailleurs (voy. GoN- 
STRUCTION), il en resulte qu'ils ont superpose jusquä six, Sept et huit ares 
concentriques au-dessus des linteaux des portes de leurs facades, (les 
series (Yarchivoltes sont deeorees avec plus ou moins de luxe, suivant 
la richesse des edifices. Pendant le Xle siecle, les archivoltes des portails 
sont plein cintre; elles lfacloptent la forme ogivale que vers le-miüeu 
du me siecle, sauf dans quelques provinces ou le plein cintre persiste 
jusque pendant le X1119 siecle, notamment dans la Provence, le Lyonnais 
et la Bourgogne. Elles se distinguent dans PIIe-de-France et 1e centre, 
pendanUle x10 siecle, par une grande sobriete d'ornements, tandis qu'en 
Normandie, en Bourgogne, 6D POÜOH, en Saintonge, on les voit char- 
gees, pendant le xne siecle particulierement, d'une profusion incroyable 
d'entre-lacs, de figures, de POSIICES- EH Normandie, ce sont les orne- 
ments geometriques qui dominent (fig. 2A) (eglise de Than, pres de 
Caen, Xlc siecle). Dans la Provence, ce sont les moulures fines, les orne- 
ments plats sculptes avec delicatesse. Dans le Languedoc et la Guyenne, 
la multiplicite des moulures et les ornements rares (Hg. 25) (eglise Saint-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.