Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Abaque-Aronde]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1100478
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1105366
 1151  f ARCHITECTURE ] 
a parties egales, et chacune d'elles en deux, qui soient HF et HQ de l'au- 
a  qui seront les (lemi-gorges des bastions; et sur les points F et Q 
a soient eleves perpendieulztirement les flancs FE, QM egaux aux demi- 
a gorges; d'une extremile de flanc a l'autre soit rnene EM, soit prolonge 
a le demi-diametre SiL.  et soit fait IA egal a IE ; apres soit mene AE, 
a AM, qui feront le bastion QMAEF rectangle, et prendra autant de de- 
a fcnse de la courtine qui se peut, laquelle on cognoitra ou elle coni- 
a mence si l'on prolonge les faces AE, AM, jusqifa ce qtfelles rencontrent 
a icelle courtine en B et en K, la ligne de defense sera  
u On remarquera que cette methode ne peut servir aux places de 
a moins de six bastions, parce que les flancs et les gorges demeurant 
a de juste grandeur, le bastion vient angle aigu. Quant aux autres par- 
a ties, on fera la largeur du fosse ou contre-esearpe VX, XZ parallele a 
a la face du bastion, a la largeur distante d'icelle autant que le flanc 
a est long... a 
De Ville admet les orillons ou epaules aux flancs des lyastions, mais il 
prefere les orillons rectangulaires aux circulaires. Il joint au plan (fig. 7h) 
le profil de la fortification (fig. 711 bis). 
a Soit menee a plaisir, ajoute de Ville; la ligne GV, et sur icelle soit pris 
a CD, cinq pas; sur le point D, soit eslevee la perpendiculaire DE, egale a 
a GD, et soit tire CF, qui sera la montee du rempart : du point F, soit 
amene FG, de quinze pas, parallele a CV, et sur le point G soit esleve 
(r GH d'un pas, et soit mene FH, qui sera le plan du rempart avec sa 
a pente vers la place. HI sera fait de quatre pieds, et GL sera de cinq pas 
c: Fepoisseur du parapet; KL sera trace verticalement, mais K doit estre 
a deux pas plus hausse que la ligne CV; apres sera mene KN, le talus du 
a parapet, N'Y le chemin des rondes sera d'environ deux pas, et M moins 
a de demi pas d'epesseur dont sa hauteur MY sera de sept ou huit pieds; 
a par apres MP soit menee perpendiculaire sur CV, de facon qu'elle soit 
a de cinq pas au-dessous de 0, dest-a-dire au-dessous du niveau de la 
a campagne, qui est la profondeur du fosse. PQ est le talus de la mu- 
a raille qui doit estre d'un pas et demi, et 0 sera le cordon un peu plus 
a haut que l'esplanade: la largeur du fosse QB aux grandes places sera 
u de vingt-six pas,ianx autres vingt et un pas; RS soit de deux pas et 
a demi, le talus de la contrescarpe, sa hauteur ST cinq pas; le corridor 
a (chemin couvert) TV qui sera sur la ligne CV aura de largeur cinq a six 
a pas; l'esplanade (le glacis) sera haute par-dessus le corridor d'un pas 
a et demi VX, et laquelle slira perdant a quinze ou vingt pas en la cam- 
a pagne..., et sera fait le profil : desquels il y en a de diverses sortes  
u Les pas s'entendent de cinq pieds de roy... a 
De Ville recommande les fausses braies en avant du rempart comme. 
donnant beaucoup de force aux places, en ce qu'etant masquees par le 
profil du chemin couvert, elles retardent Petablissement des batteries 
de brechc et battent le debouchement des boyaux de tranchee dans le 
fosse : il les faitde terre (fig. 75) et ainsi que l'indique le profil, en A.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.