Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Abaque-Aronde]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1100478
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1105356
ARCHITECTURE 
550 
le pouvoir feodal. Ce n'estqu'z1u commencement du xvne siecle, apres les- 
guerres religieuses sous Henri 1V et Louis X111, que les travaux de fortin-- 
cation des places sont traces (Yapres des lois fixes, basees sur une longue- 
ohservation; qu'ils abandonnent delinilivement les derniers restes des 
anciennes traditions pour adopter des formules etablies sur des calculs 
nouveaux. Des lors les ingenieurs ne cesserent de chercher la solution (le- 
ce problemc: voir Fassiegeant sans etre vu, en se menageant des feux 
croises et defiles. Cette solution exacte rendrait une place parfaite et 
imprenable; elle est, nous le croyons du moins, encore 51 trouver. Nous 
ne pourrions, sans entrer dans de longs details qui sortiraient de notre 
sujet, decrire les tentatives qui furent faites depuis le commencement 
du xvne siecle pour conduire l'art de la fortification au point ou l'a laisse 
Vauban. Nous donnerons seulement, pour faire entrevoir les nouveaux 
principes sur lesquels les ingenieurs modernes allaient etablir leurs 
systemes, la premiere figure du traite du chevalier de Ville 1. a L'exa- 
a gone, dit cet auteur, est la premiere figure qu'on peut fortifier, le 
74 lu 
N 
I 0  
X  I 
n. Q 2' 
ä 
 
n bastion demeurant angle droit; c'est pourquoi nous commencerons 
a par celle-la, de laquelle ayant donne la methode, on s'en servira en 
a meme faqon pour toutes les autres figures regulieres... (lig. 7h). On con- 
a struira premierement une figure reguliere, dest-ä-dire ayant les costez 
a et les angles egamz; d'autant de costez qu'on voudra que la Ügure aiL 
(c des bastions... Dans cette figure nous avons mis la moitie d'un exa- 
a gone, auquel ayant montre comme il faut faire un bastion, on fera de 
a meme sur tous les autres angles. Soit l'angle RHL de Vexagone sur 
a lequel il faut faire un bastion. On divisera un des cotes l-lL en trois 
Les Fortifications du chevalier Antoine de Ville, 1650, chap. vm.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.