Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Abaque-Aronde]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1100478
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1104827
 397  [ ARCHITECTURE ] 
a on y mit longuement, et coüta grands deniersQuand ils furent parfaits, 
a et les gens dedans entres qui a ceux du chatel devoient combattre, et 
11113 eurent passe la moitie de 1a riviere, ceux du chätel tirent descliquer 
a quatre martinets 1 qu'ils avoient nouvellement fait faire, pour remedier 
a contre les quatre kas dessus dits. Ces quatre martinets jeterent si-grosses 
a pierres et si souvent sur ces kas, qu'ils furent bientot debrises, et si 
a froisses, que les gens d'armes et ceux qui les conduisaient ne se purent 
a dedans garantir. xSi les convint retraire arriere, aincois qu'ils fussent 
a outre la riviere; et en fut l'un eifondre au fond de l'eau, et la plus grande 
a partie de ceux qui etoient dedans noyes; dont ce fut pitie et dommage : 
a car il y avoit de bons chevaliers et ecuyers, qui grand desir avoient de 
a leurs corps avancer, pour honneur acquerre 2. n Le duc de Normandie 
avait jure de prendre Aiguillon, personne dans son camp n'osait parler de 
deloger; mais les comtes de Ghines et de Tancarville allerent trouver le 
roi a Paris. a Si lui recorderent la maniere et Fetat du siege d'Aiguillon, 
u comment le duc son iils l'avoit fait assaillir par plusieurs assauts, et 
a rien n'y conqueroit. Le roi en fut tout emerveille, et ne remanda point 
aadonc 1e duc son fils; mais vouloit bien qu'il se tint encore devant 
a Aiguillon, jusques a tant qu'il les eüt contraints et conquis par la 
a famine, puisque par assaut ne les pouvoit avoir. n 
Ce n'est pas avec cette temeraire imprevoyance que procede 1e roi d'An- 
gleterre. Il debarque a la Hogue, a la tete d'une armee peu nombreuse, 
mais disciplinee; il marchea travers la Normandie en ayanttoujours le soin 
de ilanquer le gros de son armee de deux corps de troupes legeres com- 
mandees par des capitaines connaissant le terrain, qui battent le pays a 
droite et a gauche, et qui chaque soir viennent camper autour de lui. Sa 
flotte suit les cotes parallelement a son armee de terre, de maniere a lui 
menager une retraite en cas d'echec; il envoie apres chaque prise dans ses 
vaisseaux les produits du pillage des villes. Il arrive aux portes de Paris, 
continue sa course victorieusejusqu'en Picardie;la il est enfin rejointpar 
Farmee du roi de France, la defait a Grecy, et se presente devant Calais. 
a Quand le roi d'Angleterre fut venu premierement devant la ville de Ca- 
a lais, ainsi que celui qui moult la desiroit conquerir,il assiegea par grandi 
(r maniere et de bonne ordonnance,et fit batir et ordonner entre laville et 
a la riviere et le pont de Nieulay hotels et maisons, et charpenter de gros 
n merrein,et couvrir les dites maisons qui etoient assises et ordonnees par 
u rues bien et faiticement, d'estrain 3 et de genets, ainsi comme s'il düt 1a 
a demeurer dix ou douze ans 5 car telle etoit son intention qu'il ne s'en 
a partirait, par hiver ni par ete, tant qu'il l'eut conquise, quel temps ni 
(r quelle poine il y dut mettre ni prendre. Et avoit en cette neuve ville 
(l du roi toutes choses necessaires appartenant a un ost, et plus encore, et 
a place Ordonnee pour tenir marche le mercredi et le samedi; et la ätgieng 
1 Engin 5 conn-e-poids propre ä lancer de grosses pierres. 
2 Froissarl, chap. CCLXH, ädit. Buchon. 
3 De chaume.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.