Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Abaque-Aronde]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1100478
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1104750
[ ARCHITECTURE ]A  3901- 
infericures comme disposition, se composaient seulement de creneaux et 
mächicoulis peu saillants, avec chemin de ronde peu large. 'l'els sont les 
murs d'Avignon, qui, comme conservation, sont certes les plus beaux qu'il 
y ait sur le sol actuel de la France, mais qui, comme force, ne presentaient 
pas une defense formidable pour Fepoque ou ils furent eleves. Suivant la 
mcthode alors en usage en Provence et en Italie, les murs d'Avignon sont 
{lanques de tours qui, saufquelques exceptions, sont carreesl. En France, 
la tour ronde avait aie reconnue avec raison comme plus forte que la 
tour carrcc; car, ainsi que nous l'avons demonträ plus haut, le pionnier 
attache a la base de la tour ronde etait battu obliquement par les cour- 
nes voisines, taudis que s'il arrivait ä. la base de lanface exterieure d'une 
titourcarrec en_ O, il etait completement masque pour les defenses rap- 
prochees (Hg. 38); et en empechant les defenseurs de se montreraux 
ereneaux, en detruisant quelques mächieoulis places perpendiculaire- 
ment ZIU-CiCSSÜS de lui, il pouvait saper en toute securite. Contrairement 
ziussi aux usages admis dans la fortification franeaise des xme et XIVB sie- 
cles, les tours carrees des remparts d'Avignon sont ouvertes du cete de 
la ville (fig. 39), et ne pouvaient tenir, par consequent, du moment que 
l'ennemi s'etait introduit dans la cite. Les murs d'Avignon ne sont guere 
quiune enceinte flanquee, comme Fetaient les enceintes exterieures des 
villes munies de doubles murailles, et non des courtines interrompues 
par des forts pouvant tenir contre un ennemi maitre de la placeJjes 
1 On a vu plus haut que les remparts d'Aigues-Mortes sont egalemcnt, sur un front, 
flanques de tours carrees, et nous ne devons pas oublier qu'ils furent eleves par le Genois 
Boccanegra. Cependant l'enceinte de Paris, rehatie sous Charles V, etait dgalcmcnt flan- 
quee de tours barlongucs, mais l'enceinte de Paris ne passa jamais pour tres-forte, Les 
tours carrees appartiennent plutot au midi qu'au nord de la France: les rcnlpnftä 00 
Cahors, qui datent des xne, xm" et XlVe siäcles, presentent des tours carrees d'une DUÜO 
disposition defensixfc; les remparts des villes du comtat Vcnaissin sont garnis  
de tours carre-es qui datent du XIVO siecle. Ainsi que la plupart des villes de Provcnce 
et des bords du Bhone, Orange etait munie de tours carrees construites a la fin du 
Xve siecle. Les Normands et les Poitevins, jusqu'au moment de la reunion de ces pro- 
vinces au domaine royal, cI-st-a-dire jusqu'au commencement du xme siücle, paraissent 
avoir de prcfereilce adopte la forme carrec dans la construction de leurs fours et donjons, 
La plupart des anciens clnitcaux bätis par les Normands en Angleterre et en Sicile pui- 
scntent des ddfenses rectangulaires. (Voy. DoNJoN,_TQUn-)  
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.