Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Abaque-Aronde]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1100478
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1104514
[ ARCHITECTURE ]  366  
bourgcois d'une ville eiissent-ils voulu capituler, que la garnison pouvait 
se garder contre eux et leur interdire Facces des tours et courtines. C'est 
un systeme de delianee adopte envers et contre tous. y 
C'est dans tous ces details de la deiense pied a pied qii on prend sur 1e 
fait l'art de la fortilieation du XIe au 
 ,.7 XVIe siecle. C'est en examinant avec 
   1 soin, en etudiant scrupuleusement 
"ä Q v jusqu'aux moindres traces des ob- 
stacles defensifs de ces epoques, que 
 I l'on comprend ces recits d'attaques 
ii 4 gigantesques, que nous sommes trop 
 f L, disposes a taxer trtäXtlgältilldiHl. Devant 
 2  ces moyens de defense si bien previis 
..illllll1llh'   
 A i et combines, on se figure sans peine 
_   
 ces travaux enormes des assiegeants, 
l  
l  ces beffrois mobiles, ces estaczides, 
a  L boulevards ou bastilles, que l'on op: 
i  lai posait ä un assiege qui avait calcule 
  toutes les chances de l'attaque, qui 
  prenait souvent l'offensive. et qui etait 
l I"  dispose a ne cecler un point que pour 
i   se retirer dans unAaultrc, plus fort. 
l i  AIIJOUPLl hui, grace a l artilleiie, un 
ne geiieral qui investit uiie place non 
ädb  Q secourue parunearinee de campagne, 
  peut prevoir le _]0l1I' et l'heure ou 
 cette place tombera. On annoncera 
' x  
 O d'avance le moment ou la breche sera 
 V"    a 
J  2  1 praticable, ou les colonnes dassaul; 
' 7 
' FILMRDSG" entreront dans tel ouvrage. C est une 
partie plus ou moins longue 51 jouer, 
que Fassiegeant est toujours SÜP de gagner, si le materiel ne lui fait pas 
defaul; et s'il a un corps d'armee proportionne a la force de la garnison. 
a Place attaquee, place prise n, dit le dicton franeais 1. Mais alors nul ne 
pouvait dire quand et comment une place devait tomber au pouvoir de 
Passiegeant, si nombreux qu'il füt. Avec une garnison determinee et 
bien approvisionnee, on pouvait prolonger un siege indefiniment. A_ussi 
n'est-il pas rare de voir une bicoqiie resister, pendant des mois entiers, 
1 Comme beaucoup (Poutres, ce dicton n'est pas absolument vrai cependant, Cf bien 
des exemples viennent lui donner tort. ll est certain que, mäme aujourd'hui, une place 
(läfendue par un commandant habile, ingenicux, et dont le coup (17251 est Pmlllpf. peut 
tenir beaucoup plus longtemps que celle qui sera defcndue par un homme routinier et 
qui ne trouvera pas dans son intelligence des ressources nouvelles il chaque phase de 
lyatmque. Peut-elfe, depuis que la guerre. de siege est devenue une science, une sorte 
de formule, a-t-on fait trop bon marche de toutes ces ressources de detail qui dtaient
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.