Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Abaque-Aronde]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1100478
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1104327
 3117  [ ARCHITECTURE ] 
11 certain mur, et ils detruisirent deux creneaux des liees ; mais nous 
a fimes 1a un bon et fort palis entre eux et nous. 
a Ils minerent aussi l'angle de la place, vers la maison de Fäveque 1, et, 
4121 force de miner, ils vinrent, sous un certain mur sarrasin i, jusqu'au 
a mur des lices. Mais aussitot que nous nous en apercumes, nous fimes 
 un bon et lort palis entre eux et nous, plus haut dans leslices, et nous 
a contre-minämes. Alors ils mirent le feu a leur mine, et nous renverse- 
a rent a peu pres une dizaine de hrasses de nos creneaux. Mais aussitot 
a nous fimes un bon et fort palis, et awdessus nous fimes une bonne bre- 
(t teehe 3 (H g. 10) avec de bonnes archeresif: de sorte qu'aucun d'eux n'osa 
(t approcher de nous dans cette partie.  
a Ils commencerent aussi, Madame, une mine contre la barbacane de 
a la porte de Bodezä, et ils se tinrent en dessous, parce qu'ils voulaient 
tours. On appelait encore liccs lcs palissades dont on entourait les camps: (cLiciiP, 
castroruln aut urbium repagula. n -Epist. ammymz" de capia urbe CP. ann. 12011, apud 
Martcn, t. I, Anecd., col. 786 z a Exercitum nostrum grossis palis circumcinximus 
et liciis.   Will. Guiart ms. : 
 Lia tendent les lenles faitices, 
Puis environnem l'est de lices. 
Le Roman de Garin  
Devant les lices commencent. li huslins. 
Guill. archiep. Tyr. continuum Hist. gallico idiomate, t. V ampliss. Collect. Marten, 
col. G20 : u Cm- qnant li chrestiens vindrenf: devant Alixandrc, le baillil" les fist herbe!- 
a gier, et faire boucs lices entor eux. n Etc. (Du Cange, Glass.) 
1 A l'angle sud-ouest (voy. fig. 9). 
2 Quelque ouvrage avzmcä de la fortification des Visigoths probablement. 
3 a Bretachzkv, castclla ligna quibus castra et oppida municbantur, gallicc bretesques, 
brgteques, breteclzes. n (Du Cange, Glass.) 
La ville ül mult richement garnir, 
Les fosses fere, et les murs enforcir, 
Les brelesches drecier et esbaudir. 
(Le Roman de Garin.) 
As breteches monterent, et au mur querneli... 
Les breteches garnir, et les pertus garder... 
 Entour ont brelesches leväes, 
Bien planchiäes et querneläs. 
(Le Roman de Vacces.) 
 .6 (V oy. Bnxnäcnl-z.) Les bretC-clies ätaient souvent entendues comme hourds (voy. ce 
mot). Les bretäches dont parle le sämächal Guillaume des Ormes dans son rapport 
adresse 51 la reine BIZIHCÜB äfiiicllt des Ouvrages provisoires que l'on olevail: derribre les 
paljs pour battre les assaillants lorsqu'ils avaient pu faire breche. Nous avons exprime 
(fig. 10) l'action dont parle le sendchal de Carcassonue. 
.4 Archäres, fentes dtroites et longues pratiquäes dans les magonneries des tours et 
Cmlrtines, ou dans les hourds et palissades, pour envoyer des ilbches ou carreaux aux 
assaillants. (Voy. LIEUmnuäRx-z.) 
5 Au nord (voy. fig. 9).
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.