Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Abaque-Aronde]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1100478
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1104206
 335  [ ARCHITECTURE l 
dans le cas ou la ville tombait aux mains des ennemis. Les points les 
plus faibles etaient alors les deux fronts C, C, et c'est 151 que les murailles 
etaient hautes, bien llanquees de "tours et protegees par des fosses larges 
et profonds. La position des assiegeants, en face de ces deux fronts, n'e- 
tait pas tresbonne d'ailleurs, car une sortie les prenant de flanc, pour 
peu que la garnison füt brave et nombreuse, pouvait les culbuter dans 
le ileuve. Dans le but de reconnaitre les dispositions des assiegeants, 
aux angles E, E, etaient construites des tours fort elevees, qui permet- 
taient de decouvrir au loin les rives du fleuve en aval et en amont, et les 
deux fronts C, C. C'est suivant ces donnees que les villes d'Autun, de 
Cahors, d'Auxerre, de Poitiers, de Bordeaux, de Perigueux, etc., avaient 
ete fortifiees a Fepoque romaine. Lorsqu'un pont reunissait, en face du 
front des murailles, les deux rives du fleuve, alors ce pont etait clcfendu 
par une tete de pont G du cote oppose a 1a ville. Ces tetes de pont prirent 
plus ou moins d'importance : elles envelopperent des faubourgs tout 
entiers, ou ne furent que des ehatelets ou de simples barbaeanes (voy. ces 
mots) 1. Dcs estacades et des tours en regard, baties des deux cotes du 
üeuve en amont, permettaient de barrer le passage et d'intercepter la 
navigation en tendant, d'une tourä Fautre, des chaines ou des pieces de 
bois attachees bout ä bout par des anneaux de fer. Si, comme 21 Home 
meme, dans le voisinage d'un fleuve il se trouvait une reunion de mame- 
lons, on avait le soin, non dlenvelopper ces mamelons, mais de faire 
passer les murs de defense sur leurs sommets, en fortiliant solidement 
les intervalles qui, se trouvant dominos des deux cotes par des fronts, 
ne pouvaient etre attaques sans de grands risques. A cet effet, entre les 
mamelons, la ligne des murailles etait presque toujours inflechie et con- 
Cave, illllsl que l'indique le plan cavalier (fig. 8) 2. Mais si la ville occupait 
1 A Autun, 1.1 tätc de pont skitendait träs-Ioin dans la campagne, de l'autre cütd de 
l'Arroux. Tout porte 51 croire que les restes de liädiüce connu sous le nom de temple de 
Janus ne sont autre chose que l'ouvrage avancä de cette 161e le 90m, assez vaste pour 
C011vr1r un grand faubourg. 
z V0y0z le plan de Home.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.