Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Abaque-Aronde]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1100478
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1103850
lancmrncrunn]  300  
cloitre. En B est le grand eloitre; en D, la salle capitulaire; en F, la sa- 
cristie; en E, une petite chapelle dediee a saint Antonin; en G, le refec- 
toire. Les bätiments indiques en gris sont du dernier siecle. Toutes ces 
constructions sont de brique, executees avec un grand soin et couverte-a 
51 Pinterieur de peintures qui datent des X1116 et XIV" siecles 1. Alors les 
freres precheurs s'etaient fort eloignes, dans leurs constructions du 
moins, de Fhumilite recommandee par leur fondateur. (Voy. CLOiTRE, 
CHAPELLE, EGLISE, REFECTOIRE.) 
De fondation ancienne "l, l'ordre des Freres ermites de Saint-Augustin 
         
mendiants; mais alors ilprit un grand developpement, et fut speciale- 
ment protege par les rois de France pendant les X111", XIVe etxve siecles. 
Cependant les etablissements des freres augustins conserverent long- 
temps leur caractere de simplicite primitive; leurs eglises etaient presque 
toujours, ou composees d'une seule nef, ou d'une nef avec deux bas 
cotes, mais sans transsept, sans chapelles rayonnantes, sans tours : ainsi 
etaient disposees les eglises des grands augustins a Paris. Voici (fig. 211 ter) 
le monastere des freres augustins de Sainte-Marie des Vaux-Verts prüs 
Bruxellesg, qui nous oltre un exemple parfaitement complet de ces 
1 Ce beau monastere, fort mutile aujourd'hui, a etc longtemps occupe par un quartier 
d'artillerie : Feglise a me divisee en otages, les beaux meneaux de pierre des fenetres 
sont detruits depuis quelques annees. Des ecuries ont ne dispose-es dans le cloilre et 
dans la jolie chapelle peinte de Saint-Antonin. Parmi ces fieintures, il en est de fort 
remarquables et qui ne' le eedent en rien aux peintures italliennes de la mC-ine epoque; 
mais elles salterent (lavautngnr chaque jour. Les colonnes et chapiteaux du grand cloilre 
sont de marbre gris des Pyrenäes. 
2 aFuil enim S. Augustinus dignitate major beato Francisco, sed et aliquot seculis 
(l8I1[l(]lliOl'.... Lesdicts freres Hermites de l'ordre de Sninct-ullugustin ont eu trois diverses 
u maisons a Paris. Premierenlent ils ont demeure en la rue dicte encore aujourd'hui des 
a Vieux-Augustins.... Leur esglise estoit la chapelle Saiucte-ll-larie Egyptienne, pres iil 
a porte llflontmarlre, laquelle pour lors hors la ville, avoit este rebastie aux despens et il 
ala poursuite d'un marchand drapier de Paris... Secondement ils ont demeure auprL-s 
 Porte Sainct-Victor, en un lieu vague incult, et remply de chardons, qui pour cela 
uskippeloit Cardinemnz a carduis, et sestendoit depuis ladicte porte jusques en la rue 
a de Bievre, ou Pesglise Sainct-Nicolas enclose retient ce surimm de Chardonnehu. En 
ofannee 1286, le roi Philippe le Bel conceda aux augnstins l'usage des murailles et 
o tournelles de la ville : delfendant 51 toutes personnes d'y passer, ny demeurer sans leur 
(iconge. Mais voyons qu'en tel lieu ils ne pouvoient commodement vivre, pour le peu 
u dhuiuosnes qu'on leur faisoit: du consentement dudict roy et de Vevesque de Paris, 
a Simon Matiphas de Bucy, ils vendirent ce qu'ils avoient acquis au Chardonnet, et s'en 
u vindrent tenir au lieu ou ils sont de present : que leur cederent les freres de la 114m- 
u tence de Jesus-Christ, dicts en latin Saccarii, et. en frangoiS Sachets... n (Duhreul, 
Theätre des auiiquitds de Paris, liv. ll.) 
3 oMouaster. B. lllarize Viridis vaillis, vulgo Groenendael, ord. can. regl S. P. 
AUgÜSiL. congreg. Windesimensis in silva Zoniae prope Bruxellas situatum. n (Castella. 
e! proelorzlz nobil. Brabantiz, cafnobiuque celeb. ad viv. delin. ex museo Jac. Baronzis 
Le Roy. Antverpize, 1696.)
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.