Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Abaque-Aronde]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1100478
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1103784
 293  [ ARCHITECTURE ] 
ment Nous donnons (fig. 21) une vue exterieure de ces batiments prise de 
la mer, et (fig. 22) une vue prise du cete de l'est. La fleche qui surmontait 
1a 10m- centfale de Peglise est detrmte depuls longtemps; elle avait eue 
rfiädiliäe ä plusieurs reprises, et la derniere fOIS par Fabbe Jean de Lamps, 
YCFS151Ü i 110115 la supposons retablie dans la vue que nous donnons ici; 
une statue colossale de l'archange saint Michel, qui se voyait de fort loin 
en pleine mer, couronnait son sommet. La foudre detruisit cette fleche peu 
npres sa construction. L'abbaye du Mont-Saint-ltiichel se trouvait dans 
une situation exceptionnelle : detait une place militaire qui soutint des 
sieges, et ne put etre enlevee par Parmee anglaise en 41122. Rarement les 
elablissements religieux presentaient des defenses aussi formidables ; ils 
conservaient presque toujours l'apparence de villa: crenelees, defendues 
des cloisons coupent la belle salle des Chevaliers et des dortoirs. En 1835, la (liar- 
Dvnte de la ml" de Väglisc fut incendiäc, et les maconneries romanes du vaisseau souf- 
friront beaucoup de ce sinistre. Le chmur est bien conscrvc, et quoique häli de granit, 
Ü präscnte un des exemples les plus ouvrages de l'architecture ogivale des derniers 
temps,
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.