Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Abaque-Aronde]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1100478
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1103556
[ARCHITECTURE ]  379  
a Les sculptureset. les peintures en seront exclues; les vitraux uniquement 
de couleur blanche, sans croix ni ornements  Il ne devra point elfe elevä 
de tours de pierre ni de bois pour les cloches, d'une hauteur immoderee, 
ct par cela meme en desaccord avec la simplicite de l'ordre... Tous les 
monasteres de (liteaux seront places sous l'invocation de la sainteVierge.   
Des granges ou metairies seront reparties sur le sol possede par l'abbaye; 
leur culture conliee aux freres convers aides par des valets de ferme.... 
Les animaux domestiques devront etre propages, autant qu'ils ne sont 
qu'utiles.... Les troupeaux de grand et de petit betail ne säiloigneront 
pas a plus d'une journee des granges, lesquelles ne seront pas bäties a 
moins de deux lieues de Bourgogne l'une de l'autre 2. n 
Nous donnons (fig. 7) le plan cavalier de l'abbaye de Citeaux, tete de 
l'ordre; il est facile de voir que les dispositions de ce plan ont ele copiees 
sur celles de Clairvaux 3. 0 est la premiere entree a laquelle on accede par 
une avenue d'arbres; une croix signale au voyageur la porte du monas- 
tere. Une chapelle D est bätie ä cote de Fentree. Aussitot que le frere 
portier entendait frapper a la porte, il se levait en disant : Deo gratias 4, 
rendant ainsi graces a Dieu de ce qu'il arrivait un etranger ; en ouvrant, 
il ne prononcait que cette parole : Benedicite, se mettait a genoux devant 
le nouveau venu, puis allait prevenir Vabbe. Quelque graves que fussent 
ses occupations, Fabbe venait recevoir celui que le ciel lui envoyait; 
apres s'etre prosterne a ses pieds, il le conduisait a l'oratoire : cet usage 
explique la destination de cette petite chapelle situee pres de la porte. 
Apres une courte priere, Fabbe confiait son hote au frere hospitalier, 
charge de s'informer de ses besoins, de pourvoir a sa nourriture, a celle 
de sa monture s'il etait a cheval. Une ecurie F etait a cet effet placee pres 
de la grande porte interieure E. Les holes mangeaient ordinairement avec 
Vabbe, qui avait pour cela une table separee de celle des freres. Apres 
les complies, deux frcres semainiers, designes chaque dimanche au cha- 
pitre pour cet office, venaient laver les pieds du voyageur. 
De la premiere entree on accedait dans une cour A, autour de laquelle 
etaient placees des granges, ecuries, etables, etc., puis un grand bati- 
ment G, contenant des celliers et le logement des freres convers, qui ne se 
trouvaient pas ainsi dans l'enceinte reservee aux religieux proies. En H, 
etait le logement de Yabbe et des hotes, egalement au dehors du cloitre; 
en N, Yeglise, a laquelle les freres convers et les hotes accedaient par une 
porte particuliere en S. B, le grand cloitre; K, le refectoire ; I, la cuisine; 
1 Il existe encore, eu effet, dans la grande eglise abbatiale de Pontigny, des vitraux 
blancs de Fepoquc de sa construction, dont les plombs seuls forment des dessins d'un 
beau style, et comme le ferait un simple trait sur une surface incolore (voy. VITRAIL). 
2 Voyez la Notice sur fabhayfe de Pontigazy, par le baron Chaillou des Barres, 181111. 
3 Ce plan est extrait de la Topographie de la France (Bibliolh. nation" Estampes). 
Ces bätiments furent complctemcnt alteres au commencement du dernier siecle. 
4 Jul. Päris, Espr. primit. rle CIL, sect. 10 et H a De 1'011". du portier.  Histoire de 
l'abbaye de Morimond, par Vabbe Dubois.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.