Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Abaque-Aronde]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1100478
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1103469
 261  [ ARCHITECTURE ] 
usage de peindre la scene du jugement dernier dans les refectoires de 
la regle de tlluny etait frequent; il ya quelque temps que Pon voyait 
les traces d une de ces representations dans le refectoire de l'abbaye 
de Moisszic, detriiit aujourd'hui pour donner passzlgeau chemin de fer 
de Bordeaux a Toulouse. 
La ville de Cluny, qui est batie au midi de l'abbaye, sur le rampant d'un 
Coteau s'inclinant vers leglise, renferme encore une grande quantite de 
charmantes maisons des X119 et X111" siecles; elle fut entouree de murs 
Vers la {in du xue siecle par les abbes, et pour reconnaitre ce service h 
    7 1 
ville s'engagea des lors a payer des dunes au inonastere. Outre les deux 
tours du narthex, leglise de a 
(Jluny possedziit trois clochers   
av!  
      ljjliliffflzlfyyl, 
poses a cheval sur son pieniier  fa] 
transsept et un clocher sur le ffffjlyw   
centre de la deuxicme epoisee, ,  
, V,    1 v, If; 71,, ,   
que lon designait sous le nom   
(Il-CÜCIOÜÜÜT" des lampes, parte  ÜLf f  
(Itlll contenait ä sa base les cou-  f ,   
rennes de lumieres qui brn-  l, Il 
ltllenl. perpetuelleinent au-des-  Il  
sus du grand autel. Il n'est pas  a  
, Ä  .   154W    
douteux que l abbaye ne fut en-  1.:  
touree de murs fortilies avant     
la construction des murs de   
land-lie, et lorsque ceuewi  l; 
13155115, POUI: ainsi dire, partie  
du monastere. La curieuse  
abbaye de fpournus, dont nous  
donnons ici le plan (fig, 3), (gtait   
entouree de murs continuant  
les remparts de la ville du 
cote nord et ossed      , ,  
la cite memeg) Uneanll 5.65 defenseb partmuhcres du Cote du mldi dans 
a Trenmchium- m t C Elläe de Charles le Chauve designe ainsi Tournus  
 s ,      _    
 714x171, ovnutium villa, et cella barzctz Valerzani 11 13 
chäteauf la Vme de qÜÜPÜÜS, Cl l'enceinte sacree de Saint-Valerian l] 
div" "ons etaent fr' 1'   es 
a {S1 t Y  _1 d Gflüüntes au moyen age, et, lorsque les monasteres 
'21'l6l1,f0lSll1S es U es, soit parce qu ils setaient etahlis proche de 
cites (lüjü existantes," soit parce que Successivement des habitat. 
liiiques setaient agglomerees pres d'eux, ils maintenaient toüjoursmdb 
  I 
cote decouvert donnant sur la campagne et ne se laissaient pas entoure:- 
de toutes parts. A Paris, llabbaye Saint-Germain des Pres pggsädait une 
vastenetendue de terrains situes a l'ouest du monasterc, et il fallut que 
a vi e " "   '  f_  
setendit singulierement pour debordei ces pres qui se prolon- 
Ce plan est u l'un-huile du U"',0005 pour mütre.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.