Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Abaque-Aronde]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1100478
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1103331
[ ARCHITECTURE ]  248  
(I restre  Par Dieu, en Dieu et tous ses saints, et sous la menace redoutable 
a du jugement dernier, je prie, je supplie que ni prince seculier,ni comte, 
a ni eveque, ni le pontife lui-meme de FEgIise romaine n'envahisse les 
u possessions des serviteurs de Dieu, ne vende, ne diminue, ne donne a 
a titre de benefice, a qui que ce soit, rien de ce qui leur appartient, et 
a ne permette d'etablir sur eux un chef contre leur volonte l Et pour que 
u cette defense lie plus fortement les mechants et les temeraires, j'insiste 
a et j'ajoute, et je vous conjure, 6 saints apotres Pierre et Paul, et toi 
apontifc des pontifes du siege apostolique, de retrancher de la com- 
a munion de la sainte Eglise de Dieu et de la vie eternelle, par Pautorite 
a canonique et apostolique que tu as recue de Dieu, les voleurs, les en- 
avahisseurs, les vendeurs de ce que je vous donne, de ma pleine satis- 
a fzretion et de mon evidente volonte. Soyez les tuteurs et les defenseurs 
a de Cluny, et des serviteurs de Dieu qui y demeureront et sejourneront 
a ensemble, ainsi que de tous leurs domaines destines a Faumone, a la 
uclemence et a la misericorde de notre tres-pieux Redempteur. Que si 
a quelqu'un, mon parent ou etranger, de quelque condition ou pouvoir 
u qu'il soit (ce que previendront, je Yespere, la misericorde de Dieu et le 
u patronage des apotres), que si quelqu'un, de quelque maniere e-t par 
(t quelque ruse que ce soit, tente de violer ce testament, que j'ai voulu 
u sanctionner par l'amour de Dieu tout-puissant, et par le respect du aux 
a princes des apotres Pierre et Paul, qu'il encoure d'abord la colere de 
a Dieu tout-puissant; que Dieu l'enleve de la terre des vivants et efface 
u son nom du livre de vie; qu'il soit avec ceux qui ont ditaDieu : Retire- 
a toi de nous; qu'il soit avec Dathan et Abiron, sous les pieds desquels la 
a terre s'est ouverte et que l'enfer aengloutis tout vivants. Qu'il devienne 
u le compagnon de Judas, qui a trahi le Seigneur, et soit enseveli comme 
u lui dans des supplices eternels. Qu'il ne puisse, dans le siecle present, 
a se montrer impunement aux regards humains, et qu'il subisse, dans 
a son propre corps, les tourments de la damnation future, en proie a la 
a double punition d'Heliodore et d'Antioehus , dont l'un s'echappa 
aapeine et demi-mort des coups repetes de la flagellation la plus ter- 
arible, et dont l'autre expira miserablement, frappe par la main d'en 
(r haut, les membres tombes en pourriture et ronges par des vers 
a innombrables. Qu'il soit enfin avec tous les autres saerileges qui ont 
a ose souiller le tresor de la main de Dieu : et, s'il ne revient pas a re- 
asipiscence, que le grand porte-clefs de toute la monarchie des eglises, 
uet a lui joint saint Paul, lui ferment a ja-mais Fentree du bienheu- 
areux paradis, au lieu d'etre pour lui, s'il l'eut voulu, de tres-pieux 
cintercesseurs. Qu'il soit saisi, en outre, par la loi mondaine, et con- 
udamne par le pouvoir judiciaire a payer cent livres d'or aux moines 
1 ((P1acuit etiam huic testamento inseri ut ab hac dic, nec nostro, nec parentum 
a nostrorum, nec fascibus regiaa magnitudinis, nec cujuslibet terrenae potestatis juge 
a subjiciantur iidem monachi ibidem congregali... n
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.