Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Abaque-Aronde]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1100478
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1100758
est venu d'etudier l'art du moyen tige comme on etudie le developpe- 
ment et la vie d'un etre zmime qui de l'enfance arrive a la vieillesse 
par une suite de transformations insensibles, et sans qu'il soit possible 
de dire le jour ou cesse l'enfance et ou commence la vieillesse. Ces 
raisons, notre insuffisance peut-etre, nous ont (ltätüfllllllll il donner a 
cet ouvrage la forme d'un Dictionnaire. Cette forme, en facilitant les 
recherches au lecteur, nous permet de presenter une masse conside- 
rablc de renseignements et d'exemples qui n'eussent pu trouver leur 
place dans une histoire, sans rendre le discours confus et presque in- 
intelligible. Elle nous a paru, precisement a cause de la multiplieite 
des exemples donnes, devoir etre plus favorable aux etudes, mieux 
faire reconnaitre les diverses parties compliquees, mais rigoureuse- 
ment deduites, des elements qui entrent dans la composition de nos 
monuments du moyen fige, puisqu'elle nous oblige, pour ainsi dire, 
a les dissequer separement, tout en deerivant les fonctions et les trans- 
formations de ces diverses parties. Nous n'ignorons pas que cette 
complication des arts du moyen age, la diversite de leur origine, et 
cette recherche incessante du mieux qui arrive rapidement a l'abus, 
ont rebute bien des esprits, ont ete cause de la repulsion qu'on eprou- 
vait et qu'on eprouve encore pour une etude dont le but n'apparait 
pas clairement. Il est plus court de nier que d'etudiei' : longtemps on 
n'a voulu voir dans ce developpement d'une des facultes intellectuelles 
de notre pays que le chaos, l'absence de tout ordre, de toute raison; 
et cependant, lorsqu'on penetre au milieu de ce chaos, qu'on voit 
sourdre une a une les sources de l'art de l'architecture du moyen äge, 
qu'on prend la peine de suivre leur cours, on decouvre bientot la pente 
naturelle vers laquelle elles tendent toutes, et combien elles sont fe- 
condes. ll faut reconnaitrc que le temps de la negation aveugle est 
deja loin de nous : notre siecle cherche a resumer le passe; il semble 
reconnaitre (et en cela nous croyons qu'il est dans le vrai) que pour se 
frayer un chemin dans l'avenir, il faut savoir d'on l'on vient, profiter 
de tout ce que les siecles preeedcnts ont laborieusement amasse. Ce 
sentiment est quelque chose de plus profond qu'une reaction contre
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.