Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Abaque-Aronde]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1100478
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1101953
ARCHITECTE 
110 
Mmsmmzonnnf.EsTomNoMEs. 
ET.DELLUZARCHESSUHNOMES. 
MAISTREJHOMASFU. APRESJUY. 
DE. conuoxnm. APRES.SEN.FILZ. 
nmrsrnlä. REGNAU m. QULMESTRE. 
FIST.A.CHESTJFOINLCIIILIIESTILLEITRE. 
 
   
Pierre de Montereau, ou de Montreuil, etait charge par le roi saint 
Louis de construire, en 12110, la sainte Chapelle du Palais ä Paris, et par 
les religieux de Saint-Germain des Pres, d'elever la charmante chapelle 
de la Vierge, qui couvrait une partie de la rue de l'Abbaye actuelle. 
Pierre de Montereau etait laique. On pretend que saint Louis l'emmena 
en Egypte avec lui, le fait est douteux; et si Pierre de Montereau fit le 
voyage d'entre-mer, il ne s'inspira guere des edifices arabes qu'il fut a 
meme de visiter, car son architecture ressemble aussi peu aux anciens 
monuments qu'il put visiter en Egypte ou en Syrie, qu'aux temples de 
Pestum. Quoi qu'il en soit, la legende est bonne a noter, en ce qu'elle 
donne la mesure de l'estime que le roi saint Louis faisait de l'artiste. 
Pierre de Montereau fut enterre avec sa femme au milieu du ehmur 
de cette belle chapelle de Saint-Germain des Pres qu'il avait elevee avec 
un soin particulier, et qui passait a juste titre pour un chef-dknuvre, si 
nous jugeons de l'ensemble par les fragments deposes dans les depen- 
dances de Feglise de Saint-Denis. Cette tombe n'etait qu'une dalle 
gravee; elle fut brisee et jetee aux gravois lorsque la chapelle qui la 
contenait fut demolie. 
Libergier construsit a Reims une eglise, Saint-Nicaise, admirable 
monument eleve dans l'espace de trente annees par cet architecte ; une 
belle et fine gravure du xvne siecle nous conserve seule l'aspect de la 
facade de cette eglise; la perle de Reims. Elle fut vendue et demolie 
comme bien national. Toutefois les Remois, plus scrupuleux que les 
Parisiens, en detruisant Fmuvre de leur compatriote, transporterent sa 
tombe dans la cathedrale de Reims, oil chacun peut la voir aujourd'hui : 
c'est une pierre gravee. Libergier tient a la main gauche une verge gra- 
duee, dans sa droite un modele düäglise avec deux fleches, comme Saint- 
Nicaise; a ses pieds sont graves un compas et une equerre; deux anges 
disposes des deux cotes de sa tete tiennent des encensoirs. L'inscription 
suivante pourtourne la dalle 2 
vl- cx  cxrmuxsrns. nUEs. LIBERGIERSJÄÄIJLCOMENSA.GESTE  EGLISE.AN.LAN.DE  LINCÄIINATIOX 
M.CC.ELXX.ILLILMARDLDEJFAQUES  ET  THESPASSAJAN DE. LINCAIKNATIÜN.M-CQLXIILLILSADIED  
 1 
1 Voyez la Notice fie M. Didron sur cet architecte et la gravure de sa tombe (Annule 
archäologzqzees, t. l, p. 82 et 117).
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.