Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Abaque-Aronde]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1100478
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1101845
 99  [ ARCATURE ] 
en B, niveau de la corniche, une elevation de mur commandee par la 
pose de la charpente. On perea ce mur en C par une galerie fi jour ou 
fermee par un mur mince, destinee alors, soit 51 donner de l'air sous 
les combles, soit ä former comme un chemin de ronde allegeant les con- 
structions inferieures. Cette disposition, inspiree par un calcul de con- 
structeur, devint un motif de decoration dans quelques monuments 
religieux de France. Au xne siecle, la partie superieure des murs de 
la nef de la eathedrale d'Autun, fermee par une voüle en berceau ogival 
renforcee (Parcs-doubleaux, fut (lecoree par une arcalure aveugle exte- 
rieure qui remplit cette surelexiation nue des maqonneries, bien que par 
.I  XX 
 1-5 
le fait elle ne soit d'aucune utilite; elle n'etait placee la que pour oc- 
cuper les yeux, et; comme une tradition des galeries t1 jour des edifices 
romans des bords du Rhin. Cette arcature (fig. 15) a cela de particulier 
qu'elle est, comme forme, une imitation (les galeries ou chemins de 
wnde des deux portes antiques existant encore dans cette ville (portes 
de Saint-Andre et d'Arroux). Il faut croire que ce motif fut tres-goüte 
alors, car il fut repete Z1 satiete dans la cathedralc d'Autun et dans les 
eglises de Beaune et de Saulieu, qui ne sont que des imitations de cet 
edifice, ainsi que dans un grand nombre de petites egliseä (111 NÄCOHHIÜS, 
de la Bourgogne et de la haute Champagne. A Yexterieur des absitles, 
les arcatures romanes sont prodignees dans les eclifices religieux du 
Languedoc, de la Provence, et partieulierement de la Saintonge, du 
Poitou et du Berry. On voit encore une belle ceinture tllareatnres alter- 
nativement aveugles ou pereees de fane-ire; 51 Fexterieur du triforium 
tle Yeglise ronde de NeuVy-Saint-Sepulere (lndre), XP Siäcle (VOy- SAINT- 
SIÜIF-ULCRE). Ce systeme (Fareatures encadrantdes fenetres est adopte en 
Auvergne a Pexterieur des absides, dans les patties superietires des nefs 
et des pignons des transsepts : en voici un exemple tire du bras de croix 
nord de Peglise Saint-Etienne de Nevers, elevee au x10 sieele sur le plan
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.