Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Abaque-Aronde]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1100478
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1101837
{ ARCATURE 1  98  
grandes arcatures des bas cotes de la cathedrale de Poitiers. Cet edifice 
(voy. GATIIEDRALE), bäti a la iin du X110 siecle et au commencement du 
X1110, präsente des dispositions particulieres qui appartiennent au Poitou. 
Les voütes des bas cotes sont a peu pres aussi hautes que celles de la 
nef, et le mur sous les fenetres, epais et elevä, forme une galerie servant 
de passage au niveau de l'appui de ces fenetres. Ce haut appui est decore 
   j;    U?! n 
 A f  äiii  b 
i"  
"   ÜWWWHN wf wwm-w 
a: ailwgwmuwuwfmlzfaäwmw 
 il p"   WLK 
xiii   MW, 
MEIIIBHHIL 
lai WIHIIIHH lwHlII-mg 
     il 
 äargr  
m  il 3;, 
  . ä 
 1 ä-H V 
ällllll   IF! x T! W 
11  1   fif 
ääi ä   
 x "m xx MW WWWBWXNXXTWXKWÄ N "W 
par une suite de grandes arcatures plein cintre surmontees d'une cor- 
niche dont la saillie est soutenue par des corbelets finement sculptes 
(lig. 43). Des arcatures analogues se voient clans la nef de Feglise Sainte- 
Iiadegonde de Poitiers, qui date de la meme epoque. 
ARCATURES m; COURONNEMENT.  Dans quelques eglises romanes, par- 
ticulierement celles elevees sur les bords du Rhin, on avait eu l'idc'e 
(Yeclairer les charpentes au-dessus des voütes en berceau, au moyen 
d'une suite d'arcatures a jour formant des galeries basses sous les cor- 
niches (voy. GALERIES). Les voütes en berceau (les nefs, ou en cul-de-foui- 
des absides, laissaient entre leurs reins et le niveau de la corniche (con- 
venablement elevee pour laisser passer les entraits des charpentes au- 
ÜOSSLIS de l'extrados) un mur nu qui etait d'un aspect desagreable, et 
qui, de plus, elait d'une grande pesanteur. Soit (lig. lb) la coupe d'une 
VOÜlZG en berceau plein cintre ou en eul-de-four, les fenetres ne pou- 
vaient se cintrer au-dessus de la naissance A des voütes, a moins d'ad- 
mettre des penetrations, ce qui etait hors d'usage: il restait donc de A
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.