Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Abaque-Aronde]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1100478
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1101803
 95  [ AILCATURE 1 
des profils, Yätroitesse des entre-colonnements et les robustes saillies 
des bancs, une certaine soliditä (YZISPÜÜ necefsalfe ä lfl base d'un m0_ 
nument Les bas cüuäs de la cathädrale de Reims, quoique pourvus de 
ces larges bancs avec marche en avant, IfOHtJZIITIEIIS ou, ou sont däpouilläs 
de 18m apcature; aussi est-on choquä de 1a nuditä de ces murs de pierre 
sans les appuis des fenätres, nuditä qui contraste avec la rlchesse si sage 
de tout Pintärieur de Ycädiiice. Pour nous, il n'est pas douteux que les 
bas cotes de la cathedrale de Reims ont du etre ou ont ete garnis d'ar- 
Catures comme Fetaient autrefois ceux de la nef de Yäglise abbatiale 
de Saint-Denis, les parties inferieures de ces deux nefs ayant les plus- 
grands rapports. Nous donnons ici (fig. 9) Parcature basse de lanei de 
Yeglise de Saint-Denisgeplacee en partie, et dont tous les debris existaient 
encore dans les magasins de cet edifice. Disons, en passant, que c'est 
avec quelques fragments de cette arcature que le tombeau CTHfÜOTSB Ct 
d'Abailard, ZlÜjOLIITYhUl depose au Pere-Lachaise, a ete compose par 
M. Lenoir, dans le rnusee des Petits-Augustins. 
Il ne faudrait pas croire que les areatures ont suivi rIÄÜÜVGÜSÜmGHÜ 13 
voie que nous venons de tracer pour atteindre leur developpement. Avant 
d'arriver ä l'adoption de la courbe en tiers-point, on rencontre des 
tätonnements, car c'est particulierement Pendant les PÜIÜÜÜÜS de 
transition que les exceptions se multiplient. Nous en donnerons une 
qui date des premieres annees du xme siecle, et qui peut Compter parmi
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.