Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Abaque-Aronde]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1100478
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1101792
ARCATURE 
dans la sainte Chapelle basse du Palais 51 Paris. Jusqu'alors, cependant, 
les arcatures basses,_ qu'elles appartiennent a un monument riche ou 
a une eglise de petite ville, sont a peu de chose pres semblables. Mais 
vers 12115, au moment ou l'architecture ogivale arrivait a son apogee, 
les arcatures, dans les ediüces batis avec luxe, prennent une plus grande 
       
il former sous les fenetres une splendide decoration, en laissant toujours 
j   N "K2; fi 
4 
    1  a l  1 
U. Q,  n"  ff g 11' 
p  i" ML , " fqjgä"    y" l K   
  w   b    
' Üf  f. r?  w F,   f- ä   
Mil  AI] v1, Aügn.  Wnänw  "f jnvlfk 
TI L!) N "JÄLLJ-A.  un _U  
I! 1 griimix 11.5, xxxx ' vLHyULxYÄÜK  
l) w: 21m ÜLWQÜL  wsmemfm m1  110g. _ 13mm] 
I.  M w; w 111  l xx CHIIHU  
 aLf h mW) w   ara  Mm . , w W  
Iv  W  "VWÄ"?   li:   mxkr: 
   Mp2: lgkgfkä L; m; Luwllmw 
 -  X f y  l il? Ifzfmalfsm 
  I; si  Fail;   emxmmnrtg 
     m MI   
     
  r" 4  
Bit? WIIIII :IIIILII_WIII 
 
  NL 
voir le nu des murs dans les entre-colonnements; ces murs eux-memes 
reqoivent de la peinture, des applications de gaufrures ou de verres colo- 
res et dores. La sainte Chapelle haute du Palais a Paris nous ollre le plus 
bel exemple que l'on puisse donner dlune serie (Yarcatures ainsi traitees 
(fig. 8). Alors, dans les eclifices religieux, le parti adopte par les construo- 
leurs ne laissait voir de murs que sous les appuis des fenetres des bas 
cotes; toute la construction se bornant a des piles et des vides garnis de 
verrieres, on coneoit qu'il eut me desagreable de rencontrer sous les 
verrieres des bas cotes, a la hauteur de l'oeil, des parties lisses qui eussent 
me en desaccord complet avec le systeme general de piles et dia-jour 
adopte par les architectes. Ces arcatures servaient de transition entre le 
sol et les mencaux des fenetres, en conservant cependant, par la fepmetä
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.