Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Abaque-Aronde]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1100478
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1101658
ARC 
d'apres ce dernier principe pendant les premieres annees du XVIE siecle, 
Ces arcs ont produit et subi de graves desordres par suite de leur dispo- 
sition vicieuse. Les contre-forts exterieurs ont tasse; il s'est declare des 
ruptures et des ecrasements aux points A des arcs, les sommiers B ayant 
empoche le glissement qui aurait pu avoir lieu sans de grands inconve- 
nients. Les arcs rompus aux points A ne contre-butent plus les votites, 
qui poussent et ecrasent par le deversement des murs, les ziqueducs supe  
rieurs; en menue temps ces arcs deformes, charges par ces aqueducs qui 
subissent la pression des voütes, agissent puissamment sur les sommiers B, 
.et, poussant des lors les piliers vers Pinterieur a la naissance des voütes, 
augmentent encore les causes (Yecartement. Pour nous expliquer en peu 
de mots, lorsque des arcs-boutants sont construits d'apres ce systeme, 
la poussee des voütes qui agit de G en D charge l'arc A verticalement, en 
augmentant la pression des pieds-droits de l'aqueduc. Cette charge verti- 
cale, se reportant sur une construction clastique, pousse de A en B. Or, 
plus la poussee de A en B est puissante, plus la poussee des ventes agit en G 
par le renversement de 1a ligne DG. Donc les sommiers places a la tete des 
arcs-boutants en B sont contraires au principe meme de Parc-boutant. 
Les porches nord et sud de Feglise Saint-Urbain de Troyes peuvent 
donner une idee bien exacte de la fonction que remplissent les arcs- 
70 A 
M f.  Nf 
y   
 D, F 
G G; E z 
  H 
 E K L 
boutants dans les cdifices de la periode ogivale. Ces porches sont comme 
1a dissection d'une pGIiLG äälise du XIVe siecle. Des vontes lcgeres, portces- 
sur des colonnes minces et longues, Sont contre-butees par des arcs qui 
viennent se reposer sur des COHtFG-fOPtS completement independnnts du 
monument; pas de murs: dCS 0010111165, des voütes, des contre-forts 
isoles, et les arcs-boutants places suivant la resultante des poussees. Il 
n'entre dans toute cette construction, assez importante cependant, qu'un- 
volume tries-restreint de materiaux poses avec autant d'art que d'occ- 
nomie (fig. 70). A indique le plan de ce porche; B, la vue de l'un de ses- 
üFCS-boutants d'angle. Comme dans toutes les bonnes constructions de. 
cette epoque, Yarc-boutant ne fait que s'appuyer contre la colonne, juste 
au point de 1a poussee, etayant le sommier qui recoit les arcs-doubleaux,
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.