Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Planches et notices 201 - 300
Person:
Racinet, Auguste
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-992932
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-994184
livres dbracles, de l'autre a celebrer en musique la venue du Christ. Ces miniatures sont de 
llepoque de Louis XI.  
Quoique tenant encore de la cotte hardis sous beaucoup de rapports (voir nos pl. ayant pour 
signes le Puits, la Couronne), les robes parees portees par les musiciennes vetues en dames no- 
bles oifrent de notables differenees avec les precedentes. On ne leur voit plus lletroite et longue 
manche de fourrure, la aouclfiäre, allant jusquüa terre, elles sont avec ou sans ceinture, etc. La 
jupe ample, se developpant en une longue traine, se montre fendue de cote, de maniere a 
faciliter la marche par la division dlun vetement au moins borde de fourrure. Parfois cette 
ouverture laterale est divisee en deux parties, reliees a une certaine hauteur, soit par Petoife 
meme, soit par un fermail dbrfevrerie. Les coiffures sont fort varices; le linon empese et monte 
sur Iil d'arehal y figure, a cote de Peseoiiion en turban enroule d'un tortil et cercle d'or, et 
du grand escoffion a double corne au voile leger flottant librement. Telles de ces sibylles por- 
tent dans sa liberte, avec ou sans le turban, la chevelure deroulee de la vierge du moyen age, 
tandis que les autres ne montrent que fort peu de la leur. Ici le turban s'allonge en forme de 
eone avec une barbotte, la, les bords du chapeau sont retrousses en barbe cifecrevisse, etc. De 
ces deux groupes, celui des sept Sibylles represente plus iiclelement les modes du temps que 
celui du dessous d'un caractere assez apocryphe. 
Les lutrins figures dans le compartiment d'en bas etaient de ceux qulon destinait a l'usage 
prive, pour ätre places dans les librairies et les cabinets däätudes. Ceux-ci sont en bois, montes 
sur un axe mobile, et garnis d'un pupitre en haut, d'un plateau circulaire au milieu, et d'un 
casier en bas pour ranger les livres. 
Quant aux instruments de musique portes par les sibylles dans le compartiment superieur, 
nousy distinguons un petit orgue, une harpe de menestrel et une espeee de guitare. 
Ces zlocumenls provfzknnent des Chroniques de Froissart, m-s. Bibi. de lüflrsenal, 
et d'un manuscrit de Valäre Maxime, v" 6 et 80, Bibl. nationale. 
Monzfaucon, 
cfapräs 
Texte 
Viollet-Ze-Duc 
et Quicherazf. 

        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.