Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Planches et notices 201 - 300
Person:
Racinet, Auguste
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-992932
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-994481
deure bordäes 
satin noir. 
de grosses perles et 
d'un escuyer 
qui portait 
Züälendard du Roy, lequel 
filait de 
Dans une miniature du manuscrit des Chroniques de Froissart de la Bibl. nat, on trouve 
une vignette ou se rencontre une banniere a deux longues queues, barlongue, dletoffe rouge, 
sur laquelle est brode en or un Saint-George terrassant le monstre. Oüätait une des bannieres 
anglaises, conclut M. Viollet-le-Duc. Nous ne pouvions passer sous silence Yaüirmation aussi 
xleciclee d'un pareil maitre. 
-N" 3.  Parmi les armes detachees se trouve sous ce numero une arbaletc francaise de 
guerre a cric de la fin du XVe siecle, provenant du musee diartillerie. Les arbaletes ä cry ou 
et cria etaient les plus puissantes a cause de la force de leur arc. Uarlorier est court; l'arc 
d'acier etait bande a l'aide d'un cry a manivelle. 
N" 7.  Uepee est de la meme epoque et du meme muses; c'est une epee de connetable, 
une arme de ceremonie conservant la forme traditionnelle des epees de la fin du XIVe siecle; 
sa lame est graves d'un semis des Heurs de lis pres du talon, et dans un cercle vers le milieu 
du fer. Les quillons et le pommeau sont ornäs de meme en relief plat, le tout dore sauf 
l'acier de la lame. La poignee est garnie de cuir, le fourreau en est egalement recouvert avec 
chappes et frettes de laiton dore et semis de fleurs de lis en relief. Le connetalole portant 
Yepee devant le souverain la tenait droite, la pointe vers le ciel. 
N " 1.  Fläau. Cette arme terrible a ete employee jusqu'au XVIe siecle ; maniee par les 
gens de pied qui sattaquaient aux cavaliers elle avait un manche de cinq a six pieds. --NÜ 2. 
Maillet d'homme de pied, compose en partie de plomb, d'on le nom de jJlommäe qulil porta; 
en partie de fer, on Pemmanchait au bout d'un long baton. Vers le milieu du XVB siecle on 
abandonna les marteaux-plommees, et ils furent remplaces par les marteaux a bec de faucon. 
 4. Üoutoau et scie. Oüätait une de ces armes de guerre qui permettaient aux coutilliers 
de blesser les hommes d'armes ou de les achever, lorsqu'ils etaient a terre. 
NOS-ä et 6. --Hallel1ardes de guerre. Cette arme d'hast avait ete introduite en France par les 
Suisses et les Allemands au commencement du XVÜ siecle. La hampe avait environ deux me- 
tres de longueur.  N 0 8. Guisarme, arme d'hast, composes d'un tranchant longgrecourbe, et 
d'une pointe droite, (Yestoc; aux XIV et XVB siecles, detait une arme de pieton, pourvue 
d'un long manche, servant a couper les jarrets des chevaux, a faucher et piquer dans les 
escadrons; on l'appelait aussi le fauahon.  N" 9. Jllousqzzvet, represente sur la banniere ou 
etendard pris sur les Bourguignons en 1472, par J eanne Hachette, conserve a Yhotcl de 
ville de Beauvais. 
Les doauments sont empruntäs ä M M . de 
onin et au Jlfusäe d'artillerie de Paris. 
Noirmont et de Marbof, 
VieiZ-Chstel, ä 
TfVille- 

        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.