Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Planches et notices 201 - 300
Person:
Racinet, Auguste
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-992932
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-994358
AM 
EUROPE 
MOYEN 
AGE 
FRANCE. 
COSTUMES 
DE 
GUERRE 
DE 
1351) 
1460 
EN VLRON. 
LES OUIRIES.  LES BACINETS. 
LES GHAPELS DE FER, ETC. 
NA 
 Homme d'armes de la dewzfiifre moitiä du qua- 
tm-ziünze siifcle (äpoque du roi Jean). 
Le large emploi du cuir se combinant avec 1e fer ap- 
partient t. un mode de transition, qui suit l'usage du 
haubert de mailles ou de la broigne, et precede celui 
de l'armure ä. plates perfectionnee. Uarmemerit do- 
fensif en cuir etait un souvenir des croisades, une 
imitation du harnais oriental dont les croises avaient 
pu apprecier Yeüicacite. Malgre les eiforts tentes en 
France pour se procurer les avantages de ce harnais 
defensif, on ne parvint pas a obtenir la resistance 
de cuiries egalant celle des Orientaux. 
La cotte de mailles ou la broigne qui garantis- 
sait le corps de la peuetration des armes blanches, 
Hempächait pas les eäets du choc ; detait son 
cote faible. On avait beau parer a cet inconvenient 
par des garnitures exterieures, accumuler les dou- 
blures matelassees , comme on augmentait en meme 
temps le poids des epees, des marteaux d'armes, des 
haches, les rapports demeuraient fatalement les 
mämes. Cependant comme on avait observe que le 
choc qu'on fait subir a une plaque metallique se 
repartit sur sa superficie, ce qui rend le coup porte 
moins dangereux, on commence. par proteger 1a. poi- 
trine sous la maille avec une plaque de fer. Puis ce 
sjysteme defensif fut successivement applique aux 
jambes, aux bras, ce qui mit sur la voie de l'armure 
complete en plaques d'acier du quinzieme siecle, dite 
armure 51 plates.  
Cette transformation, touchant a l'industrie meme 
du fer, ne pouvait se faire brusquement; la plus 
grande partie du quatorzieme siecle y fut employee. 
Apres 1e regne de saint Louis (1270), sous Philippe 
le Hardi ct ses successeurs jusqu'au commencement 
du qnatorzieme siecle, on voit la cotte de mailles se 
raccourcir, et les plaques de cuir bouilli ou d'acier 
apparaitre aux jambes et a l'articulation des genoux. 
Dans cette epoque ou la maille complete se rencon- 
tre encore ä. chaque instant, la. partie anterieure des 
membres est seule garnie de ces plaques de cuir on 
d'acier maintenues sur la maille par des courroies. 
Vers 1340, sous Philippe de Valois, l'armure a 
dejä. entierement change de forme et de caractere; 
mais ce ne fut que vers 1400, et apres bien des t5.- 
tonnements, que la cuirasse composee de deux plas- 
trons solidaires, un pour le dos, 1m pour 1a poitrine, 
dont cependant le principe etait antique, reapparut 
detinitivement. 
Läirmement represente ici est celui d'un cavalier 
pouvant combattre a pied. Apres la. cruelle expe- 
rience de Crecy, en 1346, la tactique francaise se 
modifiait, et, particulierement dans les batailles ran- 
gees, l'homme d'armes descendit de cheval pour com- 
battre. Uarmure de ce temps etait syxnetrique, c'est- 
ii-dire que les deux cotes etaient egalement armes 
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.