Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-987330
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-988514
85 
HAUBERT 
czorps (fig. 2). lI descend 51 lui-jambes, tbndu plus ou moins haut 
(levant, derribrc cl parfois latä-i-alement. Les maillons (voy. en A.) son! 
bien rivüs et soudds ; chaque maillon ätant pris par quatre autres. 
Le capuchon, qui est souvent rapportä, däcouvre le crime (l'abord 
(VOY. ÄRMURE, Hg: 9), ou hridv In visage vers 12110, ainsi qu'on le 
ÜIT 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
N 
wx" 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
ÄL 
voit en B. M. W. H. Riggs possede dans sa eolleuliion (l'ai-mes un 
haubert de la {in du XIIIÜ siecle, un peu moins long que n'est. celui-Pi 
 car alors elaient-ils plus courts  qui nia que 80 eenlimetres 
du devant de l'encolure au bas de la jupe, mais dont la fabrication 
est excellente. Le bas de la jupe est termine par quatre rangs et les 
poignets par six rangs de maillons de cuivre jaune. Ce vifuement, peso 
9kfl,500. Ces pieces sont extremenlenl rares. 
Un bon hauberL etait tres-estime, etait forl long a fabriquer, el 
voulait par consequent fort cher; aussi n'y avait-il que la noblesse 
qui en portait. 
Le haubert (loublier etait fail de maillons doubles en quelques 
[Jarties du corps, aux epaules et sur la poitrine. Il se posait inva- 
riablement d'ailleurs sur un veteinentrde peau ou de soie rem- 
bourre, qui elait le gambison : 
.l. cuir de (lapadoce va en son dos jeter, 
Il fn hlans connue nois, boin fu pour le serr
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.