Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-987330
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-991712
PENDANT 
MOYEN 
391 
desorilre parmi les soldats. Les populations l'ra111_;aises, en atppa- 
rence les plus devouees aux Anglais, se soulevaient, les paysans, 
rassembles en troupes armees meme par lltiigleterriz couraient sus 
aux gens de guerre et Cülllllltllltfitltllll a se battre pour leur compte, 
sous la direction d'inconnus qui se revelaient tout a coup et mon- 
traient des talents IHlllLtIlPOS. Delaitifs, ces troupes se joignaient aux 
hommes (Farines, et augrrieiitaieiit ainsi chaque jour et sur tous les 
points d11 territoire les bandes qui harcelaient l'ennemi. 
Ce n'elait plus la. guerre l pretfxndait la chevalerie anglaise. Non, 
ce nE-tait plus cette guerre pareille a des tournois, ou tout se pas- 
sait. entre gentilshommes qui, apres sfetre personnellenuaiit bien 
battus, se rendaient prisonniers et faisaient payer leur rang-on a 
leurs vassaux. (fetait la lutte entre des nationalites ennemies. L'art 
militaire allait adopter une tactique nouvelle et entrevoir ces con- 
ceptions qui n'ont plus de rapports avec la tactique feodale. 
C'est de cette epoque memorable que date l'organisation de l'ar- 
tillerie ä feu en France. Le 26 avril 11136, Pierre Fltlrmite, ou Tris- 
tan l'E1'1nite (car ces deux personnages paraissent n'en faire qu'un), 
prete serment entre les mains du connetahle de Richemont en qua- 
lite de inaitre de l'artillerie. .Iea11 Bureau de Monglas exerce ces 
fonctions en 1h39 au siege de Meaux. 
a Gaspard Bureau, le. plus celehre des maitres de l'artillerie du 
a Louvre, fut contemporain des reformes que Charles VII tenta d'in- 
a troduire dans le service militaire, alin de le tirer du (zhaos feodal. 
a (Yetait un  tres-versii dans son art et tres-considere. ll n'a 
a point du rester etrztnger aux mesures arretees par le roi, et 110- 
 tamment a l'ordonnance du 28 avril MAS, qui essaya de consti- 
(1 tuer l'infanterie en creant la milice des francs-archers.   
Un peut eonsiderer Gaspard Bureau  avant tente le pre- 
mier d'instituer un personnel regulier, a destine a executer les di- 
 vers travaux et manoeuvres de l'artillerie, et en placant cett.e insti- 
 tution a l'annee 1.1169, a l'instant ou Louis X1 proceda a la 
a reorganisation des francs-arcliers. On sait que cette institution 
a des francs-archers fut basee sur le partagte du royaume en quatre 
a parties, et que chacun de ces quartiers eut un corps, une legion 
c: de quatre mille franes-arcliers,  par un capitaine ge- 
a neral. a Il est probable a qu'a chacun de ces corps futattachee une 
a bande d'l1on11nes de metiers, specialement chargea d11 service 
a de l'artillerie; et voici les faits sur lesquels cette opinion peut 
a s':.1sseoir: 
(1 Le 20 avril "l474, Louis Xl, qui Livait commence Torgaiiisation
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.