Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-987330
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-991659
PENDALN" 
MUY EN 
AU E. 
385 
au village de lluisseziuville, sur la route; leur aile droite s'appuyait 
a un bois au-dessus de la source d'un petit cours d'eau : la Planque; 
et leur aile gaurhe au village dhtubricourt. Ce front occupait ainsi 
de 7 a 8 kilometres (voyez en A). Si les Fraiigais eussent attaque 
immediatement, pas un Anglais n'eut pu gagner Calais. Les seigneurs 
sopposerenst a ce qu'on engageat une action. Le roi dhängleterre 
mit llflllltldlalflflülll. ce repit a profit, et, choisissant sa position avec 
une grande intelligence des choses de la gjuerre, il prit les mesures 
suivantes (fig. 6). Laissant  Lllaisoncelle ses bagages sous la garde 
de quelques hommes d'armes et d'ateliers, il rangea sa petite armee 
en avant de ce village en trois corps, entre lesquels il posta des ar- 
chers en ordre triangulaire, avec leurs pieux fiches dcvvant eux. Puis 
en avant de ce front de bataille il etablit une double ligne d'archers 
en herse. Le roi ctait ainsi adosse a des bois et au village, sur un 
plan quelque peu incline vers une petite plaine bordec de bois 
adroite et a gauche et n'ayant pas plus d'un kilometre de largeur 
sur 2 kilometres de profondeur. A la lisiere de ces bois et a la 
gauche de farmee anglaise, en avant, s'elevent le village cl; le cha- 
tcau dÄtzincourl, et a la droite, en face, le chüteau et le village de 
'l'ra1necourt. Cette [llttlllü C-troite forme donc un defillä au fond duquel 
l'arme-e anglaise etait tiostiäe sur un terrain legerement incline et sec, 
tandis que le terrain de la plaine etait detrempe par les pluies, 
Le connetable de France, au lieu de faire occuper tout d'abord les 
deux villages cfitzincourt et de 'l'rainecourt, et de laisser son centre 
afentree du defile, prit l'ordre suivant: son armee fut divisee en 
trois corps, lavant-garde, bataille et arriere-garde ou reserve 1. 
L'avant-garde etait composee de huit mille bacinets, chevaliers et 
ecuvfers, de quatre mille archers et de quinze cents tirbaletriers. Ce 
corps säivanca dans la plaine entre les bois, et ne pouvait ainsi 
occuper un front plus etendu que n'etait celui des Anglais. Il etait 
llanque de deux ailes d'hommes d'armes, les arbaletriers et archers 
derrilzrc. La seconde bataille etait a peu pres de meme force que 
la premierc, un peu en arriere de la ligne, reunissant Azincourt 
a 'l'ran1ei;oi1rt. Uarriere-garde demeura en avant des villages de 
Huisseauville et de Canlers, parallelement aux deux premiers corps. 
Cet ordre de bataille etait pris  du 211. Pendant la soiree, 
le roi dltngleterre fit faire des reconnaissances qui lui rapporterent 
que les deux villages dltzincourt. et de Trainecotirt n'etztient pas 
entre les mains de l'ennemi ; il fit  lors occuper les" deux flancs 
Iäluxxstrclcl, Clunun. 
49
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.