Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-987330
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-991272
3119 
TREF 
se plaeait suivant son bon plaisir. Joinville rapporte encore qifapres 
la prise de Damiette, le roi etant campe non loin de ses murs avec 
son armee, les gentilshommes louaient des places a toutes sortes de 
marchands, et depensaient l'argent, qulil eussent du garder pour 
soutenir la guerre, a festoyer outrageusement. 
a Li communs peuples se prisl. aus foles femmes, dont il aviul, 
a que li roys donna eongie a tout plein de ses gens, quand nous 
a revenimes de prison ; et je lui demanilai pourquoi il avoit ce fait; 
a et il 111e dist que il avoit trouvei de certain que au giet d'une 
a pierre menue, entour son paveillon tenoient eil leur bordiaus 
Il 51 eui il avoit donnei eongie, et ou tenis dou plus grand mesehiel 
r; que li os eust onques eslei.  
Les grands seigneurs avaient des tentes pour reposer la nuit, 
mais aussi pour recevoir leurs chevaliers. Il est souvent question de 
ees lieux de reunion tendus  et brodees : 
a Tcndez mon tref 16ans en ce jardin. n 
a Les paoniers 1 font maintenant venir, 
u Les fosses font tot entor 1e jardin, 
a Les pex i font por les chevaus tenir. 
a Le tref tendirent, aine nuns plus bel ne vit 
a Quant li pan sunt (lreciä et Z1 mont mis, 
a Mangier i poent de chevaliers deus mil, 
a As grans fenestres fut lsorüs li gris 
a Et vit le tref oü li ors reflanbit 
a Et l'aigle d'or qui devant el chief sist 2. n 
Ces tentes sont souvent surmontces d'aigle; de colombes d'or, 
de girouettes. Mais leur forme ne se modifie guere pendant le 
XIVB siecle. 
La figure 6 3 presente des tentes coniques et barlongues couron- 
nees de pavillons (fin du. XIVe sieclc). Elles sont faites d'et0ffe blanche 
avec ornements bleus rehausses d'or; et a dater de cette epoque le 
luxe des tentes alla toujours croissant. 
La Ügure 7 a" montre une de ces tentes seigneuriales du milieu du 
xv" siecle. lfetoffe en est rouge, brodee dlor et doublee de vert. Les 
cordes qui etayent le pavillon sont bleues. 
Le cliassis, oubattctnt de pavillon, etait HÜGCSSLÜTOIIIGIIL soutenu 
1 Pionniers. 
2 Li Romans de Garin le Loherain, publ. 
3 Manuscr. de la {in du XlVe siäcle, 
"f Manuscr. Biblioth. natiom, Ifrozksarl, 
a Blois.  
par M. P. Päris, t. I", p. 251. 
frangais (1450 environ), tente 
d u 
comtr-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.