Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-987330
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-987893
27 
HARNOIS 
section de la douille, et en c, la marque de fabrique representant 
une cisaille. 
Quant il la hallebarde proprement dite, elle affecte, vers le milieu 
du xvc sieclc, une forme tres-singuliere. Elle possede le dard (Hg.  
un orcillon dirigjeant sa pointe obliquement vers Fextremile, un autre 
vers le bas de l'arme, puis un second oreillon decoupe en contre-bas, 
et, deux eroehets chevauvlies ail-dessus de la douille. En a', est tracee 
la section du dard a la hauteur a; en b, le PTOfil de l'arme. 
Ce fer, lourd, epais, servait il fausser les armures a l'aide des 
deux oreillons c, c', a les accrocher au moyen de Voreillon d. Les 
oreillons inlerieurs servaient de gardes. 
Aclroiternenl. maniee, la halleliarde de guerre elail une arme 
terrible. 
Le fer de celle-ci est forge cl, ar-iere avec soin; il porte, comme 
marque de labrique, le scorpion. 
La hampe de ces hallebardes avait environ 2 metres de longueur. 
Nous ne parlerons pas ici des hallebardes de parade, si fort 
usitees depuis le XVIÜ sieele, et qui ont. ete reproduites bien des fois. 
ll en est qui sont d'une grande richesse comme gravure et damas- 
quinerie 9.  
HARNOIS, s. m. Pendant. le cours du moyen äge on Llesignait par 
ce mot, non-seulement Fhabillenuent, du cheval, mais Pequipemenl 
militaire. de Vholnlne de guerre, ol, meme le mobilier transportable 
dans les camps. Voyager aver- son harnois, (felail, se mettre en 
roule avfw- toul. ce qui (monsllituo l'habillement du cavalier et de sa 
monture, mais aussi aven les bagages necessaires en campagne. 
Nous ne nous occupons ici que de Yhahillelnenl, du cheval de 
guerre. 
Rien avant Fepoque du moyen äge, on avait pris l'habitude 
(Former les chevaux de guerre, independalnment des pieces ne- 
cessaires pour les (liriger et les monter, {elles que brides, mors, 
selles, etc. 
Un est generalement. dispose ä rurroire que llarmure du cheval ne 
date que (les xmc et. xlve siecles de notre ere, et que, dans llantiquite, 
le cheval de guerre (riait nu ou 51 peu pres, et, rela parce que les 
Slatuaires des epoques grecque et romaine nlonl: pas juge ä propos 
l Collect. de M. W. H. Riggs. 
2 Mnseäe d'artillerie; ancien musäe 
nusfies de Dresde et de Turin. 
de Pierrefonds ; 
lection 
Riggs;
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.