Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-987330
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-990956
321 
'ÜUDI 
U. de llllemiezxle, relatilä il l'emploi des lusoes, sans p:ii'veiiii' 51 les 
lf entendre. Il est vrai que Lous elaienl; preoceupes du ilesir de 
e deeouxfrir les mysleres du leu gregeois, et ne se rendaient pas 
u (temple que les hallucinations et les terreurs du moyen  ont 
G du confondre sous ce nom tous les nrtiliees de leu qui parlaient 
e du laboratoire de Conslantinople.  
a Voici les principaux de ces püSSllglfS : 
a Vous nzettrez sur le (levant ele la proue un Z-ulJe coizverl (fairain 
a pour lmzeer (les feux sur l'ennemi...  
w Vous porterez la proue sur l'ennemi pour briller ses vaisseauf 
a pur les jeux guferjelteront les tubes... 1) 
a Nous lenons, tant (les aneienzs que (les nmelernes, rlieers eszjie- 
(K (lient; pour clzllrziire les vnissefzzm: enuenzis ou nuire aux zlrjizi- 
fi pages. Tels sont ces feux prepzlrelv flans (les tubes, (l'on ils parlent 
e. avec un bruit (le tonnerre et une fumee enflamnzee qui va brzller 
a les vaisseaux: sur lesquels on. les envoie.  
a On se servira (aussi (le petits lulzes (Z main que les soldats por- 
u lent elezrriere leurs boucliers, et que nous faisons fabriquer nous- 
u meules  ils renfermelzt un feu preparzf qu'on lance au visage (les 
a ennenzisl... a) 
a Ce qui repancl  lu {UIVWUT parmi les ennemis, 
a c'est le feu lance, dont ils" ne connaissent ni l'usage, ni la nature; 
(c car, au lieu que le feu connu se porte toujours ziers le ciel des 
a qzfil u pris son essor, ils voient eelzii-ei selenzlre de toules paris, 
a [Jortaiztsu flamme en bas et sur les cotes (le nzeme quien lldllli... v) 
a  Aux  eL x1" sieeles, les Grecs avaient done des fuse-es de 
u trois espeees. D'abord les leux volants, qu'ils langaient dans la 
a direction de 176111101111; puis de petites fusees 51 main semblables, 
a quant 171 la forme generale, il nos lances fi feu, dont, les soldats 
a dardnienl. la flamme au visage (le leurs adversaires, et que Fou 
(v. pouvail fixer fi Pextremile d'une pique el Ineme d'un javelot ou 
a d'une lleehe; enfin, de grosses fusees, chargees dans des  
a touches solides eoulees en airain, qui elnient attachees 51 la proue- 
m des vaisseaux, Vevent tourne au large, eL manufxuxircäes probable- 
a Se servir encore d'une autre maniürc, uüest-im-dire LlC 
main et qui sont tenus par les soldats derribrc les boucliers 
1 Traduction littvärale : a Se servir encore 
a petits tubes Ifmcüs A la main et qui sont le 
a de  
2 'l'rucluction lilldrallu : u Czxr ils lfülaicnl, 
a nature se [rorlc en Iulul, zuuis qui dluit 111m 
a qui lu lhisuit partir, souvent en lms cl. de ch 
[m3 
11': Sl 
uqw 
un fou, laque 
01111110 lc voulu 
lCCULlllllllÜS .1 
1' les objvts, v 
(rütcä. v 
pu 
il c 
1' sa 
Hui
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.