Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-987330
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-990812
307 
TARGE 
dans son enveloppe, il n'etait plus besoin de ces surcots tres-plas- 
tronnes; il suffisait d'un vetement leger, au contraire, qui put ga- 
rantir le (ZOPSOlGL et les llancars des rayons du soleil et contre 
la rouille. Le veritable surcot (Farmes disparait donc au moment 
ou. l'armure de plates est admise a la guerre; mais cependant le nom 
se conserve encore pendant. un certain temps, et slapplique a une 
sorte de brigantiili: que l'on posait, de M120 a M110, sur un gam- 
hison fortement rembourre, recouvert d'un liaubert. de mailles. 
La figure flil 1 laresente un de ces surcots double de lames d'acier 
rivees a Petoile, comme les brigantines. Ses emmanchures, tres- 
larges, laissent voir partie du hauhert de mailles. 
Les euissots de cet homme (PÜFIHOS sont articules et poses sur des 
hauts-de-cliitusses de mailles qui laissent libre le seant, revetu d'un 
calegon de peau pour etre bien en selle. En A2, on voit un sureot 
du meme temps, mais avec manches couvrant les arriere-bras. 
Sur les plates, on posait parfois, a dater de Fepoque ou elles l'u- 
rent adoptees, des cottes flottantes, courtes, auxquelles on donnait 
aussi le nom de sureots; mais, vers la lin du xvt siecle, ce vetelnent. 
disparail. (Vey. Amume, (Terre). 
r? 
10 F4 
TABAR, s. m. (tuber-z). Manteau que l'on posait. 
mure et. fait düätoffc grossiizre. (Voy. MANTEAU.) 
par-dessus 
TALEVAS, 
lTl. 
(bouclier, targe) 
Tlxnmz. 
Voyez ECU, 
TARGE, s. f. (eau, lalevas). Il ne se1nble pas que la targe füt autre 
chose que l'eau, jusqlfaxl xlv" siecle, et les poätes, les conteurs, 
donnent indifferenlnuem les deux noms au mfzme objet : 
Car n'as ä ton col targe ni escu de quartier 3. 
a Hastivement 
ieta sa grant targe {lonrie 4. 
1 Manuscr. Biblioth. nation, Lnncelot du Lac, frangais (11130 environ). 
2 Müme manuscrit. Les vignettes de ce nlanuscrit, qui datent de 1390 environ, ont 
616 repeintes en grande partie de 11130 ä M110. Les exemples de la figure M sont em- 
pruntäs ä cette eipoque. 
3 Fierabras, vers 1601. 
4 1bid., vers 5836. 
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.