Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-987330
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-990706
SPALLUÜJRE 
296 
ees animaux d'un ordre inllirieur pour la fabrication des  
de plates, ne parait cependant pas douteuse; et il serait tries-inhi- 
ressant  un parallele entre les enveloppes articulees (le ces 
insectes et cruslaees et l'arn'1ur1' d'acier au moment. ou elle alleint 
son apogee. 
Nous ne saurions passer sous silence les belles spallieres des 
armures labriquees outre Iflhin et si fort prisees en France 51 dater 
1le1l150. Voici celles de l'armure dont nous avons parle plusieurs 
lois dans divers articles du Dictionnaire  Les deux sont semblables, 
contrairement 51 l'usage generaleirient etabli alors (lig:  llcttr 
spalliere est presenUf-e en A du cote ante-rieur, et en B du cote positi- 
rieur. Elle se ronipose de quatre laines artieulees qui couvrent. le 
rorselet depuis llencolure jusqulai Fepaule, d'une plate 1l'1'1paule 11 
qui enveloppe par (ltfevfanl. la lete de l7l1u1nerus, couvre partie de 
la mamelle, et par derriere a' descend verliralernent en lagon 
d'evenlail, pour proteger la jonction de Wpaule avec Fomoplate; 
'l'rois lames artieulees recouvrent le canon  Ces 
plates sont lbrgees avec le plus grand soin, et les eotelures de la 
partie posterieure sont relevees au marteau avec une preeision 
incomparable. (les eotelures avaient pour ellet de donner du roide 
a cette plate. 
La derniere l'or111e des spallieres est celle appliqutf-e, a la liu 1l11 
xvu siecle, aux armures dites maxiiniliennes, et qui elaient pertees 
en France, a cette epoqtie, aussi bien que dans lestfontrees de llAlle- 
magne voisines du Rhin. La figure '17 donne en A une spalliere de 
gfauehe, appartenant a ces armures "l, du cote anterieur, et en Il, du 
cote posterieur. Une garde haute est destinee 51 eloigner la pointe 
de la lance de l'encolure et 11 bien couvrir celle-ci lorsque le bras esl 
leve. Cette garde haute est rivee a une plate b eotelee sur  
recouvrant par devant Vaisselle et la manuelle, et par derrierc- 
Fonioplate. A la suite de cette plate sont rivees quatre grariiitures 
d'arrierc-l1ras articulees, egalement cotclees. lin C, est montree la 
spallifare de droite du. cette anlerieur, avec son  droit 
1le llaisselle pour laisser passer le bois de la lance.  
En D, la rondelle llottante qui couvre ce defaut lorsque la lance 
n'est pas su1' le faucre. Cette rondelle flottante se releve sur le bois 
de la lance en arret; elle nlest suspendue que par une courroie. 
Les lines cotelures de ces plates des armures maximiliennes don- 
1 Voyez Ammuz, 
"J Voyez Axmuluc, 
et lV; Dossuhns,
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.